J’ai lu The Wealthy Barber Returns


Je viens de terminer The Wealthy Barber Returns de David Chilton.

Sincèrement ça ne vaut pas les 19,95$, prix affiché sur le livre, qu’heureusement j’ai payé que seulement 9,95$ chez Amazon.ca.

Si vous avez déjà lu « The Wealthy Barber », n’achetez pas ce livre.

C’est long et ennuyant à part deux ou trois fois sur les 24 pages où j’ai ris de certaines situations décrites par l’auteur.

Au fil du livre, on apprend très peu de chose de nouveau sinon que l’auteur continue de vivre en deça de ses moyens et c’est ainsi qu’il peut accumuler de la richesse.

Sur la bourse l’auteur propose les ETF, les fonds mutuels ou les actions qui paie de sains dividendes.  Encore une fois pour moi une société qui paie un dividende serait mieux de payer ses dettes et d’investir dans la R&D ou encore expandre son marché en achetant un concurrent.

L’auteur nous parle beaucoup des REER, chose en laquelle je ne crois pas car le jour où les gouvernements manqueront d’argent, ils vont instaurer une taxe spéciale sur les REER.  Chose que je n’aurai pas.

Finalement l’auteur ne nous dit pas de payer nos dettes immédiatement au lieu de se bâtir un plan financier, ça dépend du taux.  À cela il met de l’emphase que ceux qui contribue à leur REER ou leur CELI au lieu de payer leur carte de crédit à 18%, il conseil d’aller voir un spécialiste et non financier.  J’ai bien ris.

Je donne à ce livre une note de 3/5.

L’auteur ne nous dit pas non plus qu’il a ammassé une jolie fortune en récolant le fruit de 2 millions vendues de copie de son livre original.

Aussi, j’ai été déçu sur le fait que l’auteur ne donne aucun moyen à ses lecteurs pour se protéger de l’inflation.  Il ne parle pas non plus de stagflation, de déflation ou encore d’or, d’argent ou même d’acheter de l’immobilier pour s’enrichir.  Zéro.  Il ne parle aucunement des effets néfastes sur les individus de l’endettement des gouvernements ni de l’augmentation de la masse monétaire.

À part l’avant-dernier chapître, intitulé « Pot-pourri », très peu de bonnes références sont disponibles dans ce livre et non je n’achèterai pas le livre de cuisine proposer par l’auteur auquel à il a contribuer pour le côté publication et non pour le contenu.

Sincèrement, j’espère que l’auteur ne nous reviendra pas dans quelques années avec un livre intitulé « The Wealthy Barber Retrait ».  S’il vous plaît non, monsieur Chilton c’est assez, prenez votre retraite comme auteur.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s