Pourquoi les prix sont-ils plus élevés au Canada qu’aux États-Unis


On y revient encore à la sempiternelle question à chaque fois que le dollar canadien touche la parité avec le dollar américain.

Pourquoi les prix sont-ils plus élevés au Canada qu’aux États-Unis et ce sur une foule de chose?

C’est cet article de ce journal de plus en plus à gauche qui m’a fait réagir et encore plus quand je lis qu’un économiste de la Banque de Montréal, Douglas Porter, arrive à la conclusion que les prix sont plus élevés au Canada en moyenne de 20% et que Bruce Cran, probablement un imbécile en matière économique, de l’Association des consommateurs du Canada affirme qu’il est surpris de cela.

Bien mes chers lecteurs je vais vous expliquez l’économie 101 pourquoi les prix sont plus chers au Canada et ce avant taxes.

Tout d’abord comment se fait-il qu’une camionnette fabriqué au Canada peut se vendre moins cher de 5 000$ à 6 000$ aux États-Unis ?

Simple.  Il y a 9 fois plus de consommateurs aux États-Unis.

Dois-je vous rappelez qu’ils sont 301 millions et que nous sommes 33 millions ?

Plus par exemple Chrysler vendra de camionnette aux États-Unis, plus elle peut se permettre de baisser son prix.

Si vous aviez un commerce disons une boucherie et qu’un client vient vous commander 250 livres de steak haché et qu’un autre client veut 2 livres.  À qui ferez-vous le meilleur prix?

Le pouvoir d’achat des concessionnaires Chrysler aux États-Unis est beaucoup plus grand que ceux des concessionnaires canadiens.  Leur rapport de vente est 9 fois plus élevés.  Alors il est normal qu’ils vendent là-bas une camionnette de 5 000$ à 6 000$ moins chère qu’au Canada.

En électronique, les prix varient aussi.  Encore une fois ici il y a le phénomène de la population plus grande aux États-Unis mais aussi au Canada la concentration des revendeurs.

Ici juste pour magasiner une télé, vous n’avez pas un grand choix de détaillants par rapport aux États-Unis et le duopole Best Buy et Future Shop en mène tellement large, qu’il y a même des marques de télé qui ne sont pas disponibles au Canada et qui le sont aux États-Unis.  Je ne dis pas qu’ils contrôlent les prix, mais ils contrôlent l’offre.  Bien évidemment Best Buy vend beaucoup plus de téléviseurs aux États-Unis à un bassin de 301 millions de consommateurs qu’elle peut en vendre ici au Canada via Best Buy et Future Shop aux consommateurs canadiens.  C’est encore une fois le pourquoi que les prix sont moins chères aux États-Unis et là je parle avant taxes bien sûr.

Les livres maintenant.  Bon je pense que vous comprenez le principe mais je vais vous l’expliquer encore et ce dans deux volets.  Prenons par exemple la biographie de Steve Jobs, vous savez la grosse brique.  Le prix couverture rigide pour l’édition anglaise, aux États-Unis.  $17.49 US.  Au Canada, 18,50$.  Environ 10% plus cher.  Pourquoi?  Bien évidemment encore une fois les amis, les américains sont 9 fois plus nombreux que nous.  C’est payant d’acheter sur gros volume et évidemment les consommateurs là-bas en bénéficie.

Maintenant pourquoi l’édition française du même livre est à 30$ ?   Bien vous savez, c’est encore une question de consommateurs et aussi les coûts de traduction.  Il y  a beaucoup moins de francophones au Canada, tout au plus nous sommes 7 millions d’un océan à l’autre versus un bassin de plus de 200 millions d’anglophone en amérique du Nord.  Vous venez je crois de comprendre pourquoi le livre est plus cher en Français.  En Espagnol aux États-Unis, $22.78.  Tout de même 30% plus cher que le prix de l’édition anglophone.  Bien sûr il y a beaucoup plus d’anglophones aux États-Unis que d’hispanophones.

Vous comprenez, tout est un rapport de masse.  De l’offre et de la demande.  De rabais de gros.

Pourquoi pensez-vous qu’un DVD vendu chez Wal-Mart est souvent moins cher que le même DVD vendu chez HMV?  Une question de pouvoir d’achat.  Wal-Mart Canada doit commander disons 25 000 éditions de ce DVD contre peut-être  1 500 pour HMV Canada.  Évidemment le distributeur fera un meilleur prix à Wal-Mart Canada.

C’est la même chose pour les chips Pringles nature.  Beaucoup moins cher chez Wal-Mart à comparer à Métro.  Normal Wal-Mart Canada doit commander de chez Procter & Gamble environ  2 millions de caisses de ces chips par année et sûrement sous promesse d’en commander 9 fois plus que son pendant américain en commande pour le marché des États-Unis versus peut-être 250 000 caisses par année chez Metro.  À qui croyez-vous que Procter & Gamble offrira le meilleur rabais?  Évidemment à celui qui achète le plus.

Même chose sur les taux de cartes de crédit aux États-Unis qui sont beaucoup plus bas qu’au Canada.  La masse de consommateurs et plus de concurrence.  Ici les cartes de crédit sont à 80% entre les mains des grandes banques et des plus petites comme la Laurentienne.  Aux États-Unis il y a beaucoup plus de banques qu’ici.  En plus les canadiens sont plus endettés que les américains, quand vous êtes plus endettés, évidemment les banques courent un plus grand risque, donc ils vous offrent un taux plus élevé.

Voilà arrêter de brailler qu’on devrait payer les items le même prix ici et aux États-Unis uniquement parce que la devise canadienne est quasiment au même niveau que la devise américaine ou encore parce que le produit est fabriqué ici.

Quand Best Buy Canada négocie ces loyers versus ces loyers aux États-Unis, où pensez-vous qu’elle paie plus cher ces loyers?  Évidemment au Canada.  Donc tout ça transpire dans la facture aux clients canadiens.

Les entreprises paient plus d’impôts ici qu’aux États-Unis.  Encore une fois ça se reflète sur le prix des items en vente.

Ensuite, il y a un autre problème.  L’étendu du territoire.  C’est grand le Canada même si 70% de la population vie à moins de 250 km de la frontière américaine, il est large le pays.  De Halifax à Vancouver c’est long longtemps, 6 230 km pour être plus précis.  Ça augmente les coûts de distributions, encore une fois ça se réflète sur le prix vendu aux consommateurs.

Sur une distance beaucoup moins grande aux État-Unis, disons de Boston à Los Angeles soit 4 800 kilomètres, il y a près de 297 millions de personnes avec de fortes concentration dans plus de 20 grandes villes américaines dont Chicago, New York, Los Angeles qui à elles seulent ont plus que la population du Canada si ont inclus leurs banlieurs de moins de 30km de la ville.

C’est le même phénomène sur les tarifs cellulaires.  Aux États-Unis il y a plus de compétition, plus de consommateurs et un pays beaucoup plus petit que le notre. Ce n’est pas étonnant que les prix ici sont 30 à 50% plus dispendieux en matière de télécommunications.

Le câble et la télé satellite, même chose!   Aux États-Unis il y a de la concurrence et beaucoup plus de consommateurs.  Prenez le cas de AT&T/Comcast, elle déssert à elle seule aux États-Unis 22 millions de clients. Bell et Vidéotron ensemble n’ont même pas cela et doivent desservir, surtout dans le cas de Bell, un réseau plus grand qu’aux États-Unis.

Le prix de votre connexion Internet plus chère au Canada qu’aux États-Unis.  Même chose, bassin de consommateurs, concurrence, distance. Je reviens à Comcast, elle déssert à elle seule 16,7 millions d’abonnés.  Encore une fois plus que Videotron et Bell mis ensemble au Canada.  Comment voulez-vous que leurs prix ne soit pas meilleurs aux États-Unis qu’au Canada?

Là j’entend un Robert me dire « Ouais mais mon beau-frère a été voir à Plattsburgh une motoneige Bombardier et elle se vendait 30% moins chère qu’ici et pourtant elle est fabriquée à Valcourt ».

Sacré Robert je viens de tout expliquer je vais le réexpliquer et le résumer en une phrase.

Distance, concurrence, bassin de consommateurs, impôts aux entreprises et je ne parle pas des taxes de ventes.

Bon y a pas encore compris…

Quand le représentant de concessionnaires américain qui vend des motoneiges de Bombardier en commande pour un marché de disons 80 millions de consommateurs (je doute que ça se vende fort en Floride, au Texas ou au Nevada) bien évidemment encore une fois le marché est pas mal plus grand que le marché canadien où disons qu’il y a peut-être 3 millions de consommateurs potentiels.   Mais comment ça que 20 millions alors que nous sommes 33 millions au Canada?  Bien mes amis, en excluant Ottawa, Toronto, Vancouver et Montréal où je doute qu’ils se vendent beaucoup de motoneiges, bien le bassin de consommateurs vient de descendre de 8 millions de personnes sans compter les gens qui sont dans la vallée du Niagara ou bien peu de motoneige se fait là tout comme dans la vallée de l’Okanagan.   En comparaison dans tous les états du Nord des États-Unis incluant certains endroits plus élevé en altitude, ils peuvent rejoindre 80 millions de consommateur.

Vous comprenez maintenant pourquoi je continue de dire qu’il faut abolir les impôts aux entreprises.  Ces dernières pourraient abaisser leurs prix et le consommateur serait gagnant et ce même si les taxes de ventes devraient augmenter pour que les gouvernement puisse palier à leurs pertes de revenus sur les impôts versées par les entrerprises.

Arrêtez de brailler et comprenez le système, les chiffres et les différentes variables qui font qu’au Canada on paie plus cher qu’aux États-Unis.

Mais pourquoi n’y a-t-il pas plus de concurrences au Canada par rapport aux États-Unis.  Encore une fois c’est le seuil de rentabilité lié au bassin de consommateurs.  Essayez de démarrer demain matin un commerce de détail électronique.  Il n’y a pas assez de consommateurs ici pour que vous soyez capable de concurrencer avec rentabilité les Best Buy, Future Shop, Centre Hi-Fi et les autres.  Si vous connaissez du succès un autre devra fermer.  C’est ce qui est arrivé à Dumoulin racheté par le Centre Hi-Fi dont plusieurs boutiques Dumoulin ont été fermé pour faute de rentabilité.  Tout ça est économique.

Non il n’y a pas de grande conspiration juste de l’incompréhension des canadiens à comprendre qu’ils sont 9 fois moins nombreux qu’aux États-Unis et aussi qu’ils sont plus taxés mais ça j’ai démontré qu’avant taxes on paie aussi plus cher ici pour tous les facteurs énumérés plus gros.

Si ça ne fait pas votre bonheur, traversez la frontière américaine, restez-y et arrêter de brailler.


3 réflexions sur “Pourquoi les prix sont-ils plus élevés au Canada qu’aux États-Unis

  1. La vrai raison est très simple nos salaires étaient plus élevés avant la parité(.70-.80) et pour nous mettre au niveau « US » il faudrait accepter des coupes de salaires de 25% ce qui mettrait le cout de la vie au niveau US.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s