La CIBC demande au gouvernement fédéral de dépenser pour contrer la prochaine récession


Une récession mondiale se dessine et le Canada ne sera pas épargné.

Les économies de la CIBC somment le gouvernement fédéral de dépenser pour contrer la prochaine récession.

Le hic c’est que le gouvernement fédéral n’a pas les moyens de dépenser davantage ses contribuables étant lourdement endettés.  Dépenser davantage pour tenter de contrer la prochaine récession pourrait signifier dans le futur des hausses d’impôts et une hausse de la TPS.

Les contribuables canadiens sont déjà personnellement très endettés, s’il fallait que leur fardeau fiscal augmente davantage, l’économie canadienne pourrait s’écrouler et prendre plus de vingt ans à se relever.

Le mieux est que le Canada regarde passer le train de la récession, pour ainsi la laisser agir sur les excès du capitalisme.

Les récessions ne sont que normales, elles permettent d’équilibrer les excès du système capitalisme.  En les laissant agir, on développe une économie plus prospère.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s