Des emplois perdu si Bell ne pouvait pas acheter Astral


Dans sa loufoquerie devant le CRTC, Bell plaidait qu’il y aurait des emplois de perdus si elle ne pouvait pas acheter Astral.

C’était le 14 septembre dernier.  (lisez ici)

Deux mois plus tard, Bell n’a pas annoncé de coupures de postes, pas plus que Astral.

Je suis content que le CRTC n’ait pas cédé au chantage de Bell.

Qu’on se comprenne je suis contre trop de gouvernement dans l’économie mais c’est quand même bien qu’une entité veille sur des entreprises qui n’ont que comme unique but de contrôler le plus de médias possible.  Bell est l’une de celle là et je suis content que le CRTC les aient à l’oeil.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s