Pétrole albertain au Québec, pourquoi le ministre de l’environnement s’entête-t-il ? Raison bien simple.


Hier le ministre Breton, à la tête du Ministère de l’Environnement du Québec, a lancé qu’il allait étudier le projet de Enbridge d’acheminer du pétrole de l’Alberta au Québec.

Mais pourquoi le ministre de l’environnement, un vert, un vrai, s’entête-t-il autant face à ce projet ?

La raison est bien simple et je vais vous l’expliquez.

Vous savez que le Québec aura un déficit de 3 milliards pour le présent exercice financier.

Vous savez que le Québec collecte une panoplie de taxes sur l’essence.

Bingo !

Il est là le problème de l’entêtement du ministre de l’environnement.

Y a l’air bien vert et veut être acclamer par les fondations comme celle de David Suzuki (financée à outrance par les Émirats Arabes Unis en passant).

Mais la réalité est la suivante.

En achetant son pétrole de l’Alberta au lieu de l’Afrique comme c’est actuellement le cas, les raffineurs du Québec qui approvisionnent les stations-services d’ici pourront leur vendre l’essence moins cher.

Mais comment ça donc ?

Simple.  Le pétrole Albertain suit le cour du pétrole West Texas Intermediate (WTI) alors que le pétrole Africain suit le cour du Brent.

La différence est les deux est de 22$.

À la pompe vous verriez une baisse de 5 à 10 cents le sous le litre s’appliqué si les raffineurs achetaient leur pétrole de l’Alberta.

Vous venez de comprendre n’est-ce pas?

Non?  Je vous explique.

Si le prix à la pompe baisse de 5 à 10 cents le litre, le gouvernement récoltera moins de taxes.

Bingo!  Voilà la véritable opposition du Ministre de l’Environnement au projet d’Enbridge, sans conséquence pour l’environnement soit dit en passant.

En 2011 il s’est vendu au Québec 8,5 milliards de litre d’essence.  Avec une baisse de 10 cents le litre, on parle de 850 millions de dollars de moins à appliquez la taxe de vente du Québec.  Une perte d’environ 80 millions par année pour le gouvernement du Québec.

Voilà d’où provient l’humeur verte et survete du ministre Breton.

Autrement dit le cher ministre s’oppose au projet Enbridge pour pas que les contribuables économisent sur l’essence.

C’est machiavélique comme comportement.

Si le ministre de l’Environnement était aussi logique et pro-vert qu’il le prétend il accepterait tout de suite le projet Enbridge car transporter du pétrole par pipeline c’est pas mal moins dommageable pour l’environnement que de le transporter par des pétroliers en provenance d’Afrique.  Je ne pense pas que les pétroliers fonctionnent à l’éolienne, au nucléaire ou à l’électricité.

Ils fonctionnent plus souvent qu’autrement au diesel.  Venez pas me dire que la distance parcouru par pipeline est plus polluante qu’un pétrolier en provenance de l’Afrique du Nord.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s