Discutons Groupe Sportscene


Le Groupe Sportscene opère une chaîne de restaurant-brasserie sous la bannière La Cage aux Sports (La Cage).  Au point de vu revenu pour moi le groupe est junior dans le domaine de la restauration.

En août 2010, le réseau comprenait 49 établissements, dont 34 détenus en majorité par l’entreprise ou en partenariat et 15 en franchises.  Tous sont établies au Québec.

Évidemment qu’est-ce qui attire le monde à La Cage, au moins six mois par année, les 82 matchs du Canadiens.  Le reste de l’année ce sont des combats UFC, des combats de boxe, des matchs de soccer qui attirent surtout les amateurs de sports.

Hors le Canadien est présentement en lock-out depuis deux mois.

La Cage en souffre en terme d’achalandage surtout son fleuron établi au Centre Bell, le quartier général du Canadien de Montréal.

En ce jour, les actions du Groupe Sportscene ont perdu 7,14%, elles ont perdu 23% depuis le début de l’année car le Canadien ne va pas très loin au printemps dans son infructueuse quête de la Coupe Stanley, là où l’équipe a échouée depuis 19 ans.

Plusieurs personnes trouvent aussi que la Cage se démode et perd du terrain face aux Boston Pizza et au St-Hub des rôtisseries St-Hubert.  Je dois leur donner raison, la Cage ne se modernise pas.  Par contre elle a l’avantage d’avoir un menu plus diversifié que ces deux proches concurrents.  Ces emplacements sont aussi stratégique.

Côté revenus.  C’est pas mal stagnant depuis 2009.

L’entreprise a obtenu de 2009 à 2012 respectivement 81, 76, 70 et 75 millions de revenus.

Les profits pour les mêmes années.  Des peanuts.  Respectivement 4,49  , 4,22 , 4,01 et 3,26 millions.

Rien pour écrire à sa mère.

En bourse plusieurs investisseurs s’ennuient des hauteurs des 17$ atteint deux fois en une décennie.  C’est certainement ce qui donne de l’espoir aux investisseurs de longue haleine.  Les actions de Groupe Sportscene ont atteint 17$ en janvier 2004, pour sombrer par la suite à 6$ en novembre 2004 pour remonter à 17$ en décembre 2006 et vous pour être présentement à 6,50$ six ans plus tard.

Est-ce que les actions des opérateurs de la Cage sont cycliques?

J’en doute.

Aussi l’entreprise versait un dividende de 30 cents l’action au six mois depuis 2006.  En février de cette année, elle a versé 30 sous, plus rien depuis.

L’avenir pour les actions du Groupe Sportscene ?

Sans méga-vedette de boxe pour remplacer le Canadien, je doute qu’on ait une grande rentabilité durant le lock-out de la LNH.

Le hockey n’est pas prévu pour être de retour en 2012.  Pour 2013?  Est-ce que ce sera à la mi-janvier ou en octobre?  Là est toute la question et une poignée de millionnaire sur patins gagnant 2,2 millions par année en moyenne le savent.

Je trouve qu’il ya trop de facteurs incontrôlables pour s’intéresser aux actions du Groupe Sportscene.  Aussi la dette de 17,2 millions avec peu de liquidité à la disponibilité du groupe m’agace beaucoup.

Vous, vous en pensez quoi?

Discutons-en !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s