Résolution 2013: débarassons-nous de l’implication du gouvernement dans l’économie du Québec


Chers investisseurs et lecteurs, pour 2013, je vous donne l’idée d’adopter la résolution suivante:

De vous débarassez de l’implication du gouvernement (fédéral et provincial) dans l’économie du Québec.  De voter contre toute forme de gouvernement désirant brimer vos droits et de vous faire croire la gratuité alors que cette supposé gratuité n’en fini plus de vous coûter cher.    Le Québec est endetté de plus de 200 milliards de dollars, au-delà de 400 dollars quand on ajoute la part de la dette du gouvernement fédéral au pro-rata de la population québécoise sur la population canadienne.

Il faut se débarassr de ce type de gouvernement dans plusieurs sphères de l’économie du Québec afin d’obtenir les choses suivantes:

  • plus de liberté
  • de meilleurs prix
  • un meilleur service  et une meilleure qualité du service donnée
  • une meilleure qualité de vie

Je vous donne un exemple de chacun.

Liberté
Pour la liberté c’est clair.  D’avoir le choix.  Par exemple, pour des francophones, d’avoir le choix d’envoyer leurs enfants à l’école anglaise.  Le gouvernement n’a pas à brîmer la liberté des gens qui désirent ce choix.
Le même principe s’applique à votre facture de câble.  Le gouvernement via le CRTC (dont le gouvernement du Québec cautionne) vous oblige d’avoir plus de chaînes canadiennes qu’américaines.  Comme les chaînes canadiennes (québécoises aussi) coûte plus chers de productions que les chaînes américaines (coût par auditeur), bien évidemment, votre facture de câble est plus dispendieuse.

Également pour plus de liberté, les gouvernements canadiens et québécois doivent abolir le protectionnisme qui prévaut en transport, en télécommunication et dans les banques.  Le gouvernement canadien doit ouvrir les frontières à tout transporteur aérien étranger qui veut offrir des services ici ou acheter les entreprises d’ici.  Pourquoi pensez-vous que ça coûte si cher voyager en avion à partir du Canada qu’à partir de Plattsburgh ou à partir de Burlington?  Le protectionnisme du gouvernement canadien.

Pourquoi vos minutes cellulaires vous coûte plus cher ici que ça peut coûter à un américain chez lui?  Parce qu’ici le gouvernement décourage les étrangers qui n’ont pas le choix de s’établir ici sans passer par Rogers, Bell, Telus ou même Videotron.  De plus les sociétés étrangères ne peuvent pas acquérir les sociétés canadiennes à plus de 30%.  Encore un protectionnisme qui fait en sorte que le consommateur canadien paie plus cher pour son service de téléphone maison ou cellulaire.

Les banques, on le sait tous, le système bancaire canadien est fait pour décourager tout étranger de venir s’établir ici.  Plusieurs ont tenté l’expérience et sont partis.  Qu’on pense à MBNA qui offrait aux canadiens des cartes de crédit.  Bien MBNA a été acheté par la TD faute d’être capable de rentabiliser sa business ici.  Même chose pour ING Direct.  Le gouvernement canadien empêche toute société étrangère d’acquérir une banque canadienne.  En contrepartie, pour donner l’illusion aux consommateurs qu’il se soucie de leur bien, le gouvernement canadien empêche les grandes banques canadiennes de fusionner entre elles.  C’est aussi illusoir que Desjardins qui se dit une coopérative alors qu’au bout du compte leur client paie aussi cher qu’en faisant affaire avec une banque.

Ce n’est pas non plus le mandat d’un gouvernement d’avoir un régistre des armes à feu.  Un tel régistre a coûté des centaines de millions au gouvernement canadien et heureusement le lucide Stephen Harper a eu la brillante idée d’abolir un tel régistre.  Malheureusement le gouvernement du Québec veut mettre en place un tel régistre, ce qui est inutile.   Il ne se commettra pas moins de crimes par balles avec un régistre.  Même la première ministre du Québec a été visé le soir de son élection par une arme qui avait été enregistrée.  Ce qui prône le ridicule d’un tel régistre.

Prix
Pour de meilleurs prix, que le gouvernement abolisse le cartel de l’UPA afin qu’on bénéficie de meilleurs prix sur le lait.  Ce cartel empêche les agriculteurs de vendre leurs surplus, ces derniers doivent le jeter sinon ils se verront des amendes pour ne pas avoir respecter leur quota.  En pouvant vendre à qui ils désirent, les prix du lait diminueraient.  Le cartel de l’UPA empêche aussi les étrangers de venir vendre leur lait ici.

Également pour les prix, de privatiser la santé.  Oui un système de santé privé vous coûterait moins cher qu’actuellement avec le système public. Tout d’abord vous bénéficierez de meilleurs soins, car les meilleurs en médecine ne quitteraient plus le Québec mais demeurerait ici.  Ensuite vous auriez des établissements plus propres.  On ne se le cachera pas, quand vous entrez à l’hôpital il y a un taux très élevé que vous attrapiez autre chose que ce qui vous a amené à l’hôpital.  Ensuite les coûts… évidemment le privé coûterait moins cher.  La carte d’assurance-maladie coûte au contribuable québécois 3 800$ par année.  Dans huit ans, soit aux alentours de 2012, cette même carte vous coûtera près de 6 000$, soit 24 000$ pour une famille de 5.  Actuellement aux États-Unis, une assurance-santé pour une famille de quatre coûte environ 12 000$ soit 3 200$ de moins qu’ici.

Service
Pour un meilleur service.  Simple.  L’éducation.  Le gouvernement du Québec doit se retirer de l’éducation.  Le système d’éducation post-secondaire doit devenir privé.  Graduellement même privatisé le système secondaire et primaire.  Oui les profs du privé et du secteur public sont formés aux mêmes universités.  Mais il y a une différence monstre entre le système public et le système privé.  Tout d’abord ces profs recevraient une meilleure éducation dans une université privé car actuellement les meilleurs propisce à enseigner à l’université, les docteurs, quittent le Québec parce qu’on ne leur offre pas un salaire à la hauteur de leur talent.  C’est pourquoi bon nombre de ces docteurs vont enseigner aux États-Unis.  La majorité crème s’en va du Québec.   Chaque année (depuis au moins 25 ans) le système d’éducation public se détériore dans ses infrastuctures et dans la qualité de son enseignement.  Au privé, allez voir la propreté des écoles, le matériel de soutien mis à la disposition des professeurs.  Incroyable.   Visitez une polyvalente de Sherbrooke vs un établissement comme le Séminaire Salésien.  Un monde de différence.  Pourtant le système public n’est pas gratuit.  Vous le payez à même vos impôts.  Le système privé n’est pas gratuit non plus mais il est déductible de vos impôts.  Savez-vous quoi?   Au bout du compte, vous êtes gagnant avec un système privé, l’ensemble des québécois est gagnant car la société québécoise aura des gens plus éduqués et qui pourront accéder à des salaires égalent à leur compétences.   Ensuite le taux de décrochage scolaire diminuera.  Vous allez me dire, « ha y a que les riches qui pourront se faire éduquer ».  Faux!  Le système de prêt et bourses demeurera.

Meilleure qualité de vie
En abolissant les impôts aux entreprises, le gouvernement du Québec s’assurerait qu’une meilleure qualité de vie s’instaurait au Québec.  Tout d’abord bon nombres de sièges sociaux s’établiraient au Québec.  Le taux de sans emploi diminuerait à un seuil sous les 2%.   Évidemment, l’abolition des impôts aux entreprises ferait perdre bien des revenus à l’État québécois.  Mais n’oublions pas qu’il y aurait plus de travailleur pour payer de l’impôts.  La partie manquante pourrait être absorbé par l’augmentation de la TVQ.  Ainsi cela freinerait les dépenses des travailleurs pour à la place favoriser l’épargne.   Une société qui épargne est une société riche.  Une société qui épargne est une société avec une meilleure qualité de vie.

Aussi en terme de qualité de vie, il faudrait augmenter le salaire des élus et en deux volets.  Tout d’abord de mon point de vue, il est inutile qu’un député de l’Assemblée Nationale qui n’est pas au pouvoir gagne le même salaire qu’un député qui est dans le parti qui a remporté le plus de siège.   Pour les députés j’augmenterais le salaire des élus non au pouvoir à 200 000$.  Le salaire des députés au pouvoir à 325 000$.  Le salaire d’un ministre à 900 000$.  Le salaire du premier ministre à 3 millions$.   En octroyant de tels salairees, il y a deux phénomènes qui vont se produire.  Tout d’abord on va attirer en politique l’élite et non qu’une majorité d’avocats.  Ensuite de tels salaires vont rendre les gens moins aptes à accepter des enveloppes pleine d’argent.  Trouvez-vous normal que le pdg d’Hydro-Québec gagne plus cher que le premier ministre du Québec?   Bien sûr que non, c’est même ridicule.

En se retirant des CPE et des subventions aux garderies, le gouvernement offrirait une meilleure qualité de vie à leurs parents ainsi qu’à l’ensemble des contribuables québécois.  On sait tous que ça ne coûte pas 7$ par jour faire garder un enfant que ce soit au privé ou au public.  Le gouvernement absorbe la portion dépassant les 7$ et cela coûte aux contribuables québécois, plus de 30$ par jour, par enfant.  Comment expliquez-vous qu’il y a 30 ans, le gouvernement n’était pas dans la garde d’enfants, qu’il y avait plus d’enfants et que ça coûtait moins cher à tout le monde?  Simple.  Le coût de la vie est devenue tellement cher au Québec, que les deux parents n’ont pas le choix de travailler.  Souvenez-vous que dans les années 70, bon nombres de mère demeuraient au foyer pour élever leurs enfants.  Aujourd’hui, une mère ne peut pas faire cela.  Le gouvernement est rendu impliqué dans tellement de sphères de la société qu’on a vu les coûts explosés en immobilier, dans les transports, dans les produits laitiers, en éducation et en santé pour ne nommer que ceux-là.  Notez que le gouvernement québécois n’est pas impliqué en immobilier, c’est le gouvernement canadien via la SCHL qui a fait en sorte que l’immobilier canadien est devenue aussi cher.  À même l’argent des contribuables, le gouvernement canadien assure les prêts hypothécaires des moins bien nantis.  Ce qui fait que collectivement, tous paie maintenant leurs maisons plus chers.

Plus on sortira le gouvernement d’un maximum de champs de compétences, plus on aura une meilleure qualité de vie au Québec.

Abolir l’inutile
Finalement, et non le moindre.  Abolir l’inutile.  Retirer le gouvernement des champs de compétences où il n’a pas d’affaires.  Ce n’est pas le mandat du gouvernement de gérer des aires pour aller pisser le long de l’autoroute 20.
Le privé peut très bien le faire.  Prenez le cas de l’autoroute 10.  Combien de gens font Montréal – Sherbrooke et arrêtent à la sortir 55 pour se restaurer et soulager leur vessie ?  Le gouvernement n’a rien à voir avec les établissements présents à cette sortie et ça ne vous coûte pas plus cher pisser à la sortir 55 de l’autoroute 10 qu’à une aire gérée par le gouvernement sur l’autoroute 20.
Aussi, ce n’est pas le mandat du gouvernement de gérer le club de golf du Mont-Orford ou encore sa station de ski.  Ce n’est pas plus le mandat du gouvernement de gérer un camping comme il le fait avec le camping des Voltigeurs dans la région de Drummondville.  Ce n’est pas non plus le mandat du gouvernement de compétitionner l’entreprise privé. Prenons le cas des sites d’emplois.  Le gouvernement avec son site Emploi Québec, compétitionne déloyalement plusieurs sites d’emploi au Québec.  Le gouvernement qui nous dit offrir un service gratuit avec ses sites, en réalité ses sites sont loins d’être gratuits, car vous les payer à même vos impôts.  Alors que pas un sou de vos impôts ne paient les sites du privé, qui sont eux, véritablement gratuit pour les chercheurs d’emplois.
Ce n’est pas non plus le mandat du gouvernement d’offrir une chaîne de télé (Télé-Québec) et d’encore compétitionner le privé.
Ce n’est pas non plus le mandat du gouvernement du Québec de subventionner la traduction de film ou d’octroyer de généreuses subventions aux producteurs de films ou de télé-séries.  Imaginez le cas suivant.  Les gouvernements québécois et canadiens subventionnent la production de la populaire série 19-2 et celle-ci est présenté sur les ondes de la chaîne Radio-Canada qui roule à même les fonds des contribuables de tous le pays.  N’est-ce pas ridicule?  Là on parle d’une bonne série, imaginez-vous que les gouvernements subventionne aussi la production de navets et de télésérie dont peu de monde écoute.
Ce n’est pas non plus le mandat du gouvernement de subventionner les entreprises avec votre argent via Investissement Québec.

J’aurai pu développer davantage chaque point avec plus d’exemples.  Mais je crois que l’essentiel des idées a été démontré.  Moins de gouvernement signifie plus de liberté, une meilleure qualité de vie.

Voilà ce que tout québécois doit prendre comme résolution de 2013, avoir un gouvernement responsable qui ne viendra pas brimer nos libertés et qui avec le temps donnera un Québec avec une belle qualité de vie aux québécois.  Mais cette résolution urge d’être prise car ce qui guette le Québec est un lieu où l’écomomie sera encore plus mal en point que la Grèce.

Si vous pensez que le Québec était une terre hostile lors du printemps dernier avec les nombreuses manifestations étudiantes, attendez de voir le gouvernement annoncer les mesure suivantes s’il veut continuer d’offrir un système de santé public, un système d’éducation public et un système de garderies publiques.  Je ne dis pas que les hausses suivantes seront subites mais graduelles au maximum sur trois ans tellement que les obligations financières du gouvernement seront devenues lourdes.   N’oubliez pas que Pauline Marois n’a pas le pouvoir d’imprimer de l’argent et c’est surtout pour cette raison qu’elle veut faire du Québec un pays, afin de contrôler la presse à billets.  Ce qui évidemment serait un scénario encore plus catastrophique qu’une faillite car l’agonie du Québec serait encore plus lente et surtout plus douloureuse.

  • augmentation de la TVQ à 17%
  • augmentation de 25% des impôts pour toutes les classes de revenus
  • augmentation de 40% des tarifs d’Hydro-Québec
  • augmentation de la taxe sur l’essence à 10 sous le litre
  • augmentation des taxes sur l’alcool de 20%
  • instauration d’une taxe de 6% sur les reventes immobilières
  • instauration d’une taxe supplémentaires de 10% pour les sommes d’argent provenant de REER
  • augmentation du prix des permis de conduire de 50$
  • augmentation du prix de l’immatriculation de véhicules de 100$
  • augmentation des prix pour l’accès aux différents parc de la SEPAQ de 50%

Je n’essaie pas de vous faire peur, mais plutôt de prendre conscience de ce qui guette le Québec si l’attitude majoritaire des québécois ne change pas.  Cessez de croire que le gouvernement vous offre de bons services et gratuit.  C’est illusoire.  Le Québec n’a pas les finances pour continuer à offrir à la population ce qu’il lui offre présentement.  Les hausses que j’ai énonçé plus haut sont à mon avis très conservatrices, je penses plutôt que les hausses seront de l’ordre de 25% à 50% de plus que j’ai prévu.

Bonne et heureuse année 2013 à tous.  2013 s’annonce difficile économiquement au Québec alors de grâce soyez fous mais ne faites pas de folies.  Si le PQ devait demeurer au pouvoir pour 2014, la situation économique du Québec s’annoncera alors encore pire.


5 réflexions sur “Résolution 2013: débarassons-nous de l’implication du gouvernement dans l’économie du Québec

  1. Beaucoup d’idées interessantes, ca me semble evident que la solution nest pas de taxer tout azimut. Cependant je trouve utopique de retirer le gouvernement de l’economie. Pour une panoplie de raisons et c’est très difficile d’écrire un long texte sur ma tablette. Si on devait taxer une seule chose et bien c’est le capital qui quitte le Canada vers les paradis fiscaux, une passoire pour l’economie canadienne. Un autre sujet connexe le baril de petrole canadien brut vendu a rabais au USA qui de plus est une economie sur le bord de la faillite. Le marché boursier est de plus en plus risqué et instable mais j’y vois des opportunités; comme par exemple les producteurs auriferes Barrick, Iam Gold, moi personnellement j’aime le risque avec le mineur egyptien Centamin, 1000 fois mieux que Semafo ou Osisko a mon humble avis.

    1. Patrick, 50 ans d’échec de la révolution tranquille ne sont pas assez pour te faire réaliser que le gouvernement doit se retirer le plus possible de sphères de l’économie?

      Semafo c’est une bien bonne entreprise. Centamin est davantage risquée.

      Si les impôts aux entreprises étaient abolies, les paradis fiscaux verrait pas mal moins d’argent sortir du Québec.

      Pour le baril de pétrole vendu à rabais aux USA, je ne sais pas où vous pêchez ça car les américains s’en viennent de plus en plus autonome sur le pétrole et j’ai oublié l’année vu la boisson des fêtes, mais ils deviendront bientôt exportateur de pétrole.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s