Bourse: L’erreur des graphiques


Plusieurs boursicoteurs font appel aux graphiques, les charts comme ils disent, pour prendre une décision.

Bien sûr les charts tiennent compte des volumes, des hauts, des bas etc… Mais une donnée n’est pas tenue pour compte.

La contraction ou l’expansion du nombres d’actions en circulation.

Bien sûr oui la chart en tiens compte si une division a eu lieu sur les actions ou même chose sur les regroupements.

Mais sur une émission d’action qui fait augmenter le nombre d’actions en circulation… Nada!

Même chose sur les rachats d’actions qui font diminuer le nombre d’actions en circulation.

C’est donc là que je met un gros bémol sur l’art d’investir qui se fait que sur un graphique, un peu comme Michel Carignan le fait.

Les graphiques ne réflètent pas la réalité sur les actions d’une entreprise. Des compagnies comme Bombardier émettent de nouvelles actions à chaque année, parfois des millions via des programmes généreux d’options pour les dirigeants.

Oui un graphique permet d’avoir une tendance mais regarder aussi d’autres facteurs que seulement ce graphique,


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s