L’assurance-emploi devrait aller sous juridiction provinciale aux provinces qui le réclament


Plusieurs manifestations ont lieu au Québec à cause des nouvelles règles de l’assurance-emploi adoptées par le gouvernement du Canada. (lire l’article de La Presse).

C’est normal que le gouvernement durcisse le ton face aux chômeurs, car il y en aura davantage bientôt.  L’économie du Canada est sur le cul et des provinces sont trop innocentes pour diversifier leur économie ou exploiter davantage leurs ressources naturelles.

Qui paiera pour l’incompétence des gouvernements provinciaux?  Les chômeurs, tous les canadiens.

C’est là que je demande au premier ministre du Canada de conscientiser les canadiens au fait que l’économie du Canada ne va pas bien et de remettre sous juridiction provinciale, l’assurance-emploi, aux provinces qui le réclameront.

Le Québec le premier, réclamera d’avoir son propre assurance-emploi.

C’est la que la grogne va lever d’un cran.

Le Québec n’a pas les moyens de gérer une assurance-emploi, la province est quasiment en faillite.

Une fois sous juridiction provinciale, tous les prestataires de l’assurance-emploi du Québec verront leur chèque amputé de même que leur période de prestation.

C’est là qu’ils réaliseront qu’ils étaient mieux avec l’assurance-emploi sous juridiction fédérale alors que tous les travailleurs de toutes les provinces du Canada contribue au pot et ce qui équilibre le tout.

Le Québec sera bientôt aux prises avec un taux de sans emploi frisant les 20%.

Vous ne me croyez pas, laissez  au pouvoir Martine Ouellet, Pauline Marois et leurs acolytes du PQ…

Donnez leur la majorité et vers 2015-2016 le Québec aura un taux de sans emploi au-delà des 20%.  Je dis bien taux de sans emploi et non taux de chômage car au fur et à mesure que ça va plus mal, le gouvernement manipule les données sur le taux de chômage, comme le fait le gouvernement américain actuellement.  Le statisticien John Williams fait état de taux de sans emploi aux États-Unis de plus de 22%.  Le gouvernement américain fait état d’un taux de chômage sous les 8%.  C’est ridicule!

Au Québec, 20% de sans emploi c’est pas mal moins de monde à contribuer à la caisse d’assurance-emploi.

C’est l’ouverture à l’établissement d’un programme de timbres alimentaires… tiens donc, comme aux USA.

Certains québécois aiment tellement Barack Obama, qu’ils devraient vouloir le copier et créer autant de pauvreté.

Pour l’instant Stephen Harper essaie de sauver les meubles avec l’assurance-emploi, question de ne pas étouffer les travailleurs avec des augmentations de cotisations sur leur chèquie de paie.

Si l’assurance-emploi devait aller sous juridiction provinciale, au Québec, les travailleurs verraient dans les trois premières années, leurs cotisations à l’assurance-emploi augmenter d’au moins 50%.  Par la suite…. sky is the limit.

Milton Friedman a été clair.  Donner la gestion du Sahara au gouvernement et en moins de cinq ans il y aura pénurie de sable.


5 réflexions sur “L’assurance-emploi devrait aller sous juridiction provinciale aux provinces qui le réclament

  1. Pourquoi le gouvernement aurait droit de piger dans les caisses d’assurances??? Beaucoup d’emplois sont saisonniers et en aucun cas il est malhonnête de tomber sur le chômage le reste de l’année, ils peuvent faire des semaines de 50-60-80 heures, ils font leur temps en masse. De plus les régions sont composés de beaucoup de travail saisonnier(pêche, agriculture, tourisme). Je suis d’accord que le travail pourrait se diversifier mais l’économie des régions est deja chancelantes.

    1. Je ne dis pas que le gouvernement à le droit de piger dans la caisse.
      Je dis que le Québec n’a pas une cenne et que les prestations seraient moins généreuses avec le gouvernement du Québec.

      De plus cette assurance emploi devrait être privée. Cela servirait mieux les travailleurs du pays.

    2. En passant les travailleurs saisonniers de l’agriculture sont souvent des gens du Mexique et du Guatémala… pas des canadiens d’ici.

  2. Il y a aussi une expression qui dit: le gazon du voisin a toujours l’air plus vert. En Ontario et en Alberta ça va mal, justement leur économie ne sont pas diversifié du tout( Alberta pétrole sal avec un sal marché d’exportation saturé vendant leur pétrole a rabais et l’Ontario avec l’industrie automobile et les banques).

    1. De un le pétrole de l’Alberta n’est pas plus sale que le pétrole du Vénézuéla ou de l’Arabie Saoudite.
      De deux, oui vous avez raison ça va ira mal en Alberta mais pour l’instant ça va très bien et ils contribuent de gros sous à l’Assurance Emploi.
      L’Ontario, ça ne va pas plus mal qu’ici et leur économie est meilleure au niveau exportation. En fait un dollar canadien à 85 cents va les aider grandement. C’est probablement près de ça que sera le dollar canadien en fin d’année.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s