Augmenter l’efficacité des sociétés d’État du Québec en ouvrant leur capital


On a qu’à lire dans la presse depuis des mois, les politiciens, les citoyens, tous en choeur tapent sur la tête d’Hydro-Québec.  Une prime de départ par çi, des millions gaspillés par là.

Ce n’est qu’un exemple.  On peut observer la même chose pour la SAQ et Loto-Québec.

Le gouvernement du Québec, afin de s’assurer d’une meilleures efficacité de ses sociétés d’État et de certains organismes comme Télé-Québec devraient ouvrir le capital de ces dites sociétés.

Pourquoi ne pas inscrire à la bourse Hydro-Québec en vendant 20% du capital de la société d’État au statut monopolistique?

Idem pour la SAQ, Télé-Québec, Loto-Québec.

Attention pas question de RÉA ou de trucs à la con de ce genre.

Je parle de bourse ici.  Ainsi à chaque année au lieu d’avoir que des comptes à rendre qu’à un seul actionnaire, les présidents de ses sociétés devraient affronter plusieurs  actionnaires lors d’assemblées annuelles.

C’est ce que fond les compagnies cotées en bourse.

Alors en devant affronter de multiples actionnaires, les sociétés s’arrangeraient pour rapporter davantage et être du même coup plus efficaces.

Le gouvernement du Québec autant que tous les québécois en seraient gagnant.

Vous et mois pourrions être directement actionnaires de ses sociétés en achetant des actions et les placer dans un compte sur marge, au comptant, un CÉLI ou encore un REER.

Je suggère 20% mais ça pourrait même aller jusqu’à 40%.  Ainsi le gouvernement en garde le contrôle et de multiples actionnaires individuels et corporatifs (Caisse de Dépôt et de Placement du Québec, fonds mutuels ou encore gros fonds de pension).


4 réflexions sur “Augmenter l’efficacité des sociétés d’État du Québec en ouvrant leur capital

  1. Ce sont des monopoles très rentables pour l’état, je ne suis pas pour la nationalisation en general. Mais l’alcool, l’électricité et le jeu. Ça ne prend pas une tête a papineau pour gérer cela. Pour Hydro-Québec le dernier conseil d’administration des 10-15 dernières années(André Caillé et Thierry Vandal) ont fait beaucoup de dommages(vente de H-Q énergie pour presque rien)…! Voyons voir maintenant ce que Pierre-Karl Peladeau fera.

    1. En ouvrant le capital des sociétés d’État à des investisseurs privés et individuels cela fait en sorte que de facto l’entreprise doit mieux performer.

  2. Par exemple, les mines, l’état devrait prendre une quote-part au lieu de prendre des redevances. I.e. comme il se fait au zambique avec First Quantum mineral par exemple ou Freeport McMoran avec sa mine au Congo.

    Les mines ne devraient pas être gérer par l’état. et la position devrait se limiter a 10-20%.

    1. Ce n’est pas le mandat d’un État de prendre participation dans des entreprises minières. Je m’oppose à cela. L’État doit plutôt faire en sorte qu’il y est un climat propisce aux affaires. Un climat propisce s’effectue en réduisant les impôts. Pourquoi pensez-vous que les grandes minières exploitant des mines au Québec envoie leurs bénéfices ailleurs? Impôts trop élevées au Québec. Si les impôts étaient peu élevées, les entreprises laisseraient leur argent ici et fait travailler encore plus de monde. Plus de monde qui travaille ça veut dire plus d’impôts récoltés pour l’État.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s