Canadiens vendez votre propriété en 2013 avant qu’elle perde jusqu’à 80% de sa valeur


Le printemps est arrivé et avec cette saison vient aussi un petit boom sur les reventes de maisons.

Or, au printemps 2013 on observe quelque chose de réel sur le terrain.

Les vendeurs sont plus nombreux, les acheteurs ne se bousculent pas aux portes.

Sur le grand marché de Montréal, il y a présentement 17 vendeurs pour un acheteur.

La catastrophe immobilière n’est pas très loin.  Est-ce que ce sera ce printemps, cet été, à l’autome où le printemps prochain?

Pour moi elle est amorçé et palpable sur le terrain.

Plusieurs croient qu’à 17 vendeurs pour un acheteur, que les prix vont se mettre à baisser à mesure que certains vendeurs seront davantage prix à la gorge.

La situation sera encore plus éclair que cela et personne ne la verra venir.

Ce sont les vendeurs de l’étrangers qui amorçeront cette descente de prix.  Les propriétaires étrangers de résidences ou de condos au Canada ne veulent pas vendre pour racheter au Canada.  Ils désirent vendent pour encaisser leurs profits.  Or, une baisse de 15% de leurs prix de vente ils s’en sacrent surtout s’ils ont acheté il y a 7 à 8 ans.

Or prenons le marché du condo.  Si 17 vendeurs se font la compétition pour attirer un seul acheteur, on s’entend que sur la ligne des vendeurs, le premier qui baissera son prix sera plus attrayant.

Mais comme la majorité des vendeurs de condos sont des propriétaires qui auront besoin de cette liquidité pour retourner en logement ou s’acheter un autre condo, ces derniers seront moins enclins à baisser leur prix.

Or, le vendeur d’asie, lui veut juste ravoir son argent pour l’investir ailleurs et probablement pas au Canada.  Il est plus souple sur son prix de vente.  Alors sur la ligne des vendeurs, il sera le premier à descendre son prix de 5%.  Ainsi le condo à 300 000$, s’affiche maintenant à 285 000$.  Bingo il vend à 280 000$.

Coomme le ratio de 17:1 sera maintenu, des 16 vendeurs restants, il y aura un nouveau qui arrivera sur le marché.  Comme la dernière vente a été effectuée à 280 000$, l’un des 17 vendeurs sur la ligne des vendeurs baissera son prix de vente et tâtera le terrain à 285 000$.  Mais si l’acheteur est bien informé, il saura que la dernière vente aura été à 280 000$.  Il attendra.

Sur les 17 vendeurs, voilà un vendeur étranger qui décide d’annnoncer son condo à 280 000$.   L’acheteur propose 270 000$… bingo la vente est conclue à ce prix.  Ainsi le condo de 300 000$ vient d’être vendu à 270 000$.

La suite… on revient à 17 vendeurs, la dernière vente est  à 270 000$.  Un vendeur prix un peu à la gorge et ayant acheté l’année dernière à 280 000$, voit qu’il a déjà perdu 10 000$ en un an.   Ayant peur de perdre davantage il annonce son condo à 270 000$, soit le prix de la dernière vente.

Un acheteur propose 260 000$, le vendeur refuse.  Un vendeur étranger qui a payé son condo 155 000$ il y a 7-8 ans, affiche son condo à 260 000$.  L’acheteur visite le condo, propose 250 000$, la vente est conclue à ce prix.

On retourne à la ligne avec 17 vendeurs, de nouveaux arrivent sur le marché.  La plupart ont maintenant baissé leurs prix de 300 000$ initialement à 270 000$ en moyenne.  Mais comme l’acheteur bien informé sait que la dernière vente a été conclue à 250 00$ il sera patient.  Le vendeur qui a acheté l’an passé à 280 000$ est nerveux, il annonce son condo à 250 000$…  les autres vendeurs plus aux aguets baissent à 260 000$ leur prix moyens.  Arrive l’étranger qui a acheté il y a 6 ans à 180 000$ et décide d’annoncer à 240 000$.   Le vendeur prix à la gorge à 270 000$, décide d’annoncer à 240 000$ et est près à assumer la perte de 30 000$.   L’acheteur aguerri fait une offre à 230 000$… elle est acceptée par un vendeur.

Déjà le condo valant 300 000$ vient de baisser à 230 000$.  La spirale infernale est démarrée… les dits condos ne s’afficheront plus qu’à 225 000$… les acheteurs paieront au final près de 195 000$.

Tout cela peut se passer en moins de 9 mois, peut-être même 6.

Ainsi 105 000$ par unité annoncée initialement à 300 000$ vient d’être perdue.

Ajoutez à cela une conjoncture économique, des agents de plus en plus qui crève de faim et les dits condos pourraient ne plus se vendre que 135 000$ dans moins de 12 mois.

Arrive les statistiques de reprises de finance…. rien ne va plus, les condos pourraient se vendre à moins de 125 000$.   Ainsi 185 000$ du condo initialement annoncée à 300 000$ viendront d’être balayés.  Au total c’est 62% de la valeur qui aura été perdue.

Arrive les nouvelles statistiques de vente où le ratio de vendeurs est maintenant passé à 30 vendeurs pour un acheteur.

Le condo de 300 000$ pourrait maintenant se vendre à moins de 110 000$ et peut-être que 95 000$.

Viendra la faillite de constructeurs et au même moment commencera alors un phénomène peut agréable de placardage de tours à condos.

Des milliers d’unités seront en vente mais personne n’en voudra même pas à 35 000$.

La même chose toute proportion gardée se produira dans l’unifamiliale, dans le secteur des plex.

Rien ne va plus en immobilier vendez le plus rapidement possible avant d’enrichir les huissiers sinon vous perdrez beaucoup d’argent.

Vous pensez que je fabule.  J’ai peur que mes prévisions soient trop conservatrices par rapport à la réalité qui se passera.

Le conseil de Kevin O’Leary est le suivant par rapport à l’immobilier:  RENT.  Oui louer.  Alors si vous êtes jeunes et que vous pensez acheter dans un avenir rapproché.  Attendez un an même deux.  Vous en aurez alors davantage pour votre argent.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s