Le gouvernement du Québec pourrait fonctionner avec 25% moins d’effectifs


Vous êtes surpris du titre, encore plus si vous êtes employé de la fonction publique du Québec.  Ça semble pourtant être la vérité.

Un ami a récemment fait un calcul.  L’entité où il travaille  pour le gouvernement du Québec pourrait fonctionner avec 25% d’effectifs de moins, vous avez bien lu.

Je lui ai demandé comment ça pouvait être possible sans affecter les services aux citoyens.

Il m’a répondu le plus sérieusement du monde que 30% du travail de son unité c’était de faire ce qu’il qualifie « des niaiseries » et il y a environ un employé sur six qui n’a pas grand chose à faire.

Hein? lui dis-je et le plus surpris du monde?

Je lui ai d’abord demandé ce qu’il qualifiait de « niaiseries ».

Il m’en a énuméré et la liste est longue des tâches qui n’affecteront pas le service aux citoyens.
Ça passe de la gestion d’un club social à maintenir une section annonces classées dans l’Intranet à la production de journaux interntes (oui plusieurs) jusqu’au ménage des bureaux.

Certains éléments qu’il m’a éuméré m’ont fait sursauter particulièrement le ménage des bureaux.  Paraît que la firme d’entretien embauchée ne fait pas bien son travail et que les employés doivent eux-même laver leur mobilier de temps à autre.

C’est connu les gouvernements ont les Intranet les plus garnis de tous les entités québécoises.  Que ce soit au provincial, au municipal, au para-public ou dans les sociétés d’État.  Hydro-Québec par exemple était jadis championne à ce point de vue avec près de 150 intranet au travers ces unités.  Le nombre aurait diminué grandement depuis quelques années.

Je lui ai demandé à son avis combien d’heures par mois pouvaient être consacrés aux tâches qu’ils jugent des « naiseries ».  Il m’a répondu que sur un groupe de 30 employés excluant les chefs d’équipe et les gestionnaires, ça pouvait aller chercher 250 heures.

Wow!

Maintenant la question qui tue, les employés qui n’ont pas grand chose à faire ça représente combien d’heures par mois.

Il m’a répondu que c’était difficile à évaluer car certains employés ne prennent plus de pause café car c’est mal vu mais à la place vont jaser dans les corridors ou dans les bureaux ou devant la machine à café.  On ne parle pas de conversation de 3-4 minutes mais des fois ils peuvent être cinq et jaser pensant 30 à 45 minutes parfois davantage.  Les dîners sont souvent étirés à 1h15, 1h30 de long.

Il m’a dit que selon lui, de façon très conservatrice, les employés qui n’ont pas grand chose à faire ça peut représenter 1 000 heures par mois dans son unité d’une trentaine de personnes et ça inclus le gestionnaire et les chefs d’équipe.

La Voix, le Canadien, Tout le monde en parle, la Comission Charbonneau font jaser beaucoup de monde comme au privé mais mon ami me mentionne que ça jase aussi immobilier, char, mode, rénovations, restaurants, musique et bien d’autres sujets.

Que voulez-vous dans le mot socialisme il y a le mot SOCIAL. Les gens socialisent et se fou complètement que leur salaire passer à jaser soient versés par le contribuable.

Bon je veux bien je prends ces 1 000 heures par mois et je le divise par deux.  Ça comme pas de bon sens 1 000 heures que mon ami me dit alors je vais écrire 500.

Donc 500 heures de perdu à jaser et 250 à faire des « niaiseries ».

Alors que je m’apprête à écrire les lignes du prochain paragraphe, mon ami m’appelle et me dit qu’il a oublié une donnée importante.  Le téléphone intelligent et l’Internet sur les heures de bureau.

Je lui ai dis que tant au privé qu’au gouvernement l’utilisation d’Internet était contrôlée.  Il m’a dit que oui mais ça demeure un fléau.  Certains employés se sont fait rabrouer mais ils utilisent maintenant leur téléphone intelligent ou parfois même leur propre portable branché sur un réseau externe.

Alors je lui ai demandé combien d’heures mensuelles qu’il évalue les gens perdre leur temps sur Internet.  Il m’a dit que c’était surtout du côté des employés qui n’ont pas grand chose à faire, selon lui un autre 250 heures par mois.

Ok, 250 heures sur Internet, 500 heures à jaser excessivement et 250 heures à faire des niaiseries… Pour une unité de 30 personnes travaillant 160 heures par mois (4800) ça commence à faire pas mal d’heures de perdues.   C’est 1 000 heures de perdu… soit près de 25% du temps des 30 effectifs.  Davantage si les 1000 heures que mon ami prétend qui sont perdues à jaser.

Malheureusement une coupure massive d’emploi dans la fonction publique ne règlerait en rien le problème que mon ami m’a dit.

Je suis encore plus étonné.

Actuellement le gouvernement remplace qu’un travailleur sur deux qui prend sa retraite.  Théoriquement me dit mon ami.  Un poste permament sur deux est perdu lorsque les employés prennent leur retraite mais souvent il se créé deux ou trois postes occasionnels pour remplacer ces gens.  Pire parfois certaines personnes retraités sont réembauchés à temps partielle sous forme contractuelle ou sous forme de consultant.  La forme de consultant n’affecte pas dans son calcul la masse salariale de l’entité gouvernemental.  Un salarié est un salaire mais un contractuel est comptabilisé au niveau des dépenses.

Je ne comprends pas trop pourquoi les coupures massives ne règleraient rien.

Il m’a dit qu’en supposant que le gouvernement imposait des coupures massives, ce sont les employés avec le moins d’ancienneté qui serait affecté en premier les occasionnels ensuite les permanents avec le moins d’ancienneté, syndicalisation oblige.

Et alors me demandais-je?

Bien ceux qui ne font rien pourrait demeurer au sein de l’organisation alors que des plus travaillants pourraient être coupés.

Donc cela aurait pour effet de veillir davantage la fonction publique, elle qui aurait déjà une moyenne d’âge de près 46 ans.

Alors juste pour le fun j’ai demandé à mon ami de me donner les âges des gens qui ne faisaient pas grand chose dans son unité.  Il m’a répondu 34, 30, 30, 30, 54 et 23.

Étrange tous en bas de la moyenne de 46 ans sauf une personne.  Alors mon ami se trompe, les coupures massives règleraient le problème dans son unité.  Je ne lui dis pas (il le lira ici en même temps que vous).  Mais selon lui il y a beaucoup de postes de gens qui sont mis sur une tablette à faire des rapports ou des évaluations qui ne seront jamais lu.  Ces gens là ont souvent plus de 50 ans.  Mais il a observé le tout dans d’autres unités, pas la sienne.

Alors comment régler le problème ai-je demandé à mon ami?

Il m’a répondu en ayant moins de gestionnaires et en ayant des gestionnaires moins socialistes.

Je suis stupéfait de sa réponse.

Il m’apprend que certains gestionnaires de la fonction publique gèrent leurs unités comme une chasse-gardée pour avoir le plus possible d’ETC (un ETC = 1 employé  à temps complet) et le plus de budget possible.  Or moins d’ETC signifie souvent moins de budget.  Or les gestionnaires s’arrangent pour garder leur monde, efficace ou non.

Voilà une bonne partie du  problème.

Il m’explique aussi comment fonctionne certaines unités où il y a plus de chefs que d’indiens, autrement dit, plus de monde chef d’équipe et gestionnaire que de travailleurs.

Wow, voilà un autre problème.

Ayant virer tous les chiffres de côté et lu dans tous les sens, j’en conclue que le gouvernement du Québec pourrait fonctionner avec 25% de moins d’effectifs sans affecter le service à la population.

Quand je parle du gouvernement je parle uniquement de sa fonction publique directe avec ses ministères et organismes dont selon moi la moitié pourraient être tout simplement abolis.

Bonne journée ou bonne soirée selon le temps de votre lecture, je sais cette pilule ne passe pas, j’aimerais que ce soit de la fiction malheureusement mon ami était la cinquième personne à me parler de problèmes au niveau de la fonction publique du Québec, mais la seule qui m’a donné autant de détails.

Triste Québec quand sècheras-tu tes pleurs?


6 réflexions sur “Le gouvernement du Québec pourrait fonctionner avec 25% moins d’effectifs

  1. Ben voyons donc, c’est n’importe quoi votre truc. « Un ami me raconte que blablabla… » et le même ami y va de ses solutions parce LUI il connait l’appareil Gouvernemental. Je ne dis pas qu’il n’y a pas place à amélioration, au contraire. La Commission Charbonneau en est un très bon exemple. Mais vos explications sont minces comme peau de chagrin. Vos calculs ne sont pas du tout le reflet de la réalité mais uniquement basés sur la perception de quelqu’un. Un commentaire de votre ami = coupure de 25% du personnel administratifs des organismes publics? Une personne ne fait pas le Gouvernement ni encore moins l’appareil Gouvernemental. Rien n’est parfait, au public comme au privé. Vous généralisez l’ensemble d’un système sur les simples commentaires d’un ami.
    « Quand je parle du gouvernement je parle uniquement de sa fonction publique directe avec ses ministères et organismes dont selon moi la moitié pourraient être tout simplement abolis. »
    Celle là, je ne la comprends tout simplement pas. Donc le Ministère de l’Agriculture, de la Faune, tout cela est inutile? Encore une fois, je pense qu’il y a du ménage à faire chez certains organismes publics et parapublics mais de la à en fermer la moitié, c’est n’importe quoi. Vous y allez à coup de scie à chaine sans même savoir s’il y a une foret devant vous. Moi aussi j’aimerais que la corruption, les dépenses non-contrôlées, la lourdeur de l’appareil, un système de justice mieux adapté à la réalité des citoyens soit plus efficaces, améliorés, plus axés sur le citoyen et ses besoins. Mais sans Gouvernement, point de salut.

    1. Je connais très bien le gouvernement et j’ai trois amis qui y travaillent et au moins 10 connaissances de fonctionnaires à contractuels.

      J’écris rien san parler au travers de mon chapeau.

      C’est sûr que vous comme employé de Metro vous espérez un gouvernement avec beaucoup de fonctionnaires afin qu’ils puissent acheter leurs denrées dans vos épiceries aux prix coûteux afin de maximiser vos profits🙂

      Moins de gouvernement équivaut à une société financièrement en santé. Singapour est un bon exemple, l’Inde, le pire avec leur bureaucratie interninable.

  2. HAHAHAHAHAHAHA!!! Vous êtes tellements divertissant avec vos coups bas destinés à blesser une mouche. Mais je dois m’avouer vaincus, vous connaisez 3 amis et une dizaine de connaissances, vous êtes en bien meilleur position que moi pour analyser la performance du Gouvernement. D’autant plus que si vous êtes un spécialiste de la gestion gouvernemental de Singapour et de L’Inde, je vous lêve mon chapeau bien bas mon cher Monsieur.
    PS, comment avez-vous fait pour découvrir la stratégie de croissance de Metro? Vous êtes fort, vraiment fort.

    1. Si ce blog ne vous plait pas, allez lire ailleurs.

      Contrairement à vous je n’écris pas d’âneries.

      le gouvernement a trop d’emprise sur l’économie au Québec, c’est pour ça que ça va si mal, et que ça sera de pire en pire.

      Pour l’Inde et Singapour ce sont deux modlèles en économie. Un à ne pas suivre, l’autre à suivre.

      Quand à Metro, j’en ai rien à foutre.

    2. Aussi en sachant que vous répondez à ce blog via le réseau de votre employeur, ça peut expliquer pourquoi Metro vend si cher dans ces épiceries. Elle paie des gens à répondre aux blogues.

      :))) quand on veut faire le crétin, on peut avoir l’air encore plus crétin, n’est-ce pas mon petit qui commente au travers son chapeau?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s