Explications sur le ‘unemployment rate’ des États-Unis et comment l’administration Obama déforme la vérité


Je vous explique comment fonctionne le ‘unemployment rate’ aux États-Unis.  Certains l’appellent le taux de chômage, traduisons le dans sa signification littéraire, le taux de sans emploi.

À chaque mois le Departement of Labor des États-Unis diffusent ses données sur l’empoi en donnant le ‘unemployment rate’.

7,8%.

Alors là l’administration Obama tente de vous faire croire qu’il y a 7,8% d’américains qui son sans travail.

Or la réalité est tout autre.

Ce taux de 7,8% est le pourcentage de travailleurs qui bénéficie actuellement de prestations de chômage.

Or, quand le chômeur arrive à la fin de ses prestations, il n’est plus comptabilité dans la statistique.  C’est là que le taux baisse.

Bien sûr l’administration Obama veut nous faire croire que c’est parce que le chômeur en quetion c’est trouvé un emploi.   Parfois c’est vrai, souvent c’est faux.

Or, selon John Williams, le réel taux de sans emploi dépasse le 23% aux États-Unis.  Soit plus de trois fois ce que l’administration Obama tente de nous faire croire.

Supposons que les États-Unis resseraient les conditions pour les prestations de chômage, cela pourrait faire baisser leur ’employement rate’ à 5%.  Wow, le dollar va s’emballer tout comme la bourse.

Bien voyez-vous c’est exactement ce qui se passe.

L’économie américaine ne va pas mieux.  En fait le taux de chômage diminue non pas par la création robuste d’emploi mais par le nombre restreint de prestataire de chômage.

46 millions d’américains bénéficie actuellement de l’aide qu’ils appellent ‘food stamp’.  Soit 15% de la population.  C’est uniquement sur ce taux qu’on devrait juger l’économie américaine.  Croyez-moi elle est en très mauvaise état quoi que peuvent en dire des indicateurs économiques quelconques.  Vers 2015, c’est plus de 60 millions d’américains qui seront sur les ‘food stamps’.

En 2020, il pourrait y avoir 100 millions d’américains sur les ‘food stamps’.

Or ce taux est passé de 6% à 15% depuis que Barack Obama est en poste et il ne cesse de croître.  Pendant ce temps son administration continue de nous faire croire que tout va bien et même que ça s’améliore.

Le ‘unemoployment rate’ américain est totalement biaisée.  Mais jamais que le Department of Labor va indiquer la réalité.  Cela pourrait causer une commotion sans précédent chez la population américaine et les investisseurs.

Pour moi le ‘unemployment rate’ américain est encore moins fiable qu’un ‘vaporware’ du temps de l’époque des titres Internet.

Oui il y a enore de l’argent à faire en bourse américaine mais soyez prudents mes amis, ce pays là est en plus mauvaise santé financière que l’Espagne, la Grèce et l’Italie réunies.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s