La SAQ favorise le consommateur riche


J’ai récemment été aux États-Unis et je n’ai pas le choix de conclure que la SAQ favorise le consommateur riche.

Par exemple au New Hampshire une bouteile de Scotch Lagavulin 16 ans (format 750ml), se vend $67.  À la SAQ, 107$.  Au Maine dans un épicerie Shaw, une bouteille de rhum Malibu format 750ml, se vend 14$.  À la SAQ 20,75$.  Des écarts considérables pour des bouteilles de consommation achetés par le contribuable de la classe moyenne.

Or arrive la bouteille de Scotch 30 ans, Balvenie.  Prix de vente au New Hampshire, $799 (format 700ml).  À la SAQ, 701,75$.  Avantage à la SAQ.

Un produit de consommation haut de gamme, visé par les riches évidemmment.

Or le monopole de la SAQ favorise sans équivoque les riches.

Vendre plus cher aux pauvres pour favoriser une clientèle riche.  Que  c’est beau le socialisme québécois.

 


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s