Secteur aurifère: Barrick, IAMGOLD, Kinross se transigent sous leur valeur comptable


C’est quand même incroyable de constater ce matin que Barrick Gold, IAMGOLD et Kinross Gold se transigent sous leur valeur comptable. Signe pour moi que ce sont des occasions incroyables d’achats.

Cela annonce des situations de ‘survendues’ au niveau de ces titres.

Il est évident que les CA de ses entreprises annonçeront des rachats massifs d’actions si le prix en bourse devaient demeurer à ce niveau jusqu’en septembre.

Elles ont la liquidité pour le faire certainement qu’elles le feront au moment jugé opportun.

 


7 réflexions sur “Secteur aurifère: Barrick, IAMGOLD, Kinross se transigent sous leur valeur comptable

  1. Vous indiquez que si ces cours bas subsistent, ces minières vont procéder à des rachats massifs de leurs actions. S’il va de soi que pareille opération d’amortissement de son capital par une société est une marque de confiance en sa propre situation, on peut se demander si elle est opportune. En effet, est-il plus opportun :
    – de racheter ses propres actions pour ensuite les annuler ( et bien entendu augmenter d’autant la valeur des actions encore en circulation ) ou les redistribuer aux actionnaires,
    – ou de garder les moyens disponibles pour racheter d’autres mines, sociétés, etc.. pour assurer sa croissance.
    A mon avis, un amortissement de son propre capital n’est indiqué que si les moyens sont excédentaires par rapport aux besoins de croissance.

  2. investglobe :
    Il est clair que pour ces sociétés qu’il est plus avantageux d’acheter leurs propres actions.

    C’est sans doute parce que c’est clair que vous ne daignez pas mentionner les éléments justifiant votre position !
    J’observe d’ailleurs que sur un plan général, vos réponses aux commentaires formulés par vos lecteurs incitent de moins en moins ces derniers à dialoguer avec vous puisque vous ne formulez que trop rarement des éléments justifiant vos positions à propos desquelles vous ne semblez admettre aucune contrariété !
    Dommage, votre blog aurait pu être intéressant si vous n’aviez choisi de rester dans des argumentations superficielles.

    1. J’ignore ce que sont vos connaissances comptables. Mais si par exemple une maison se vend sur le marché à 150 000$ et qu’elle est évaluée à 200 000$ ça peut être avantageux de l’acheter.

      Or, pour les société quotées en bourse, si leurs actions valent en bourse 15$ et que leurs valeur aux livres est de 20$, il est clair que c’est un bon achat pour ces sociétés. Ainsi pour chaque 15$ d’actions achetées la société augmente son avoir des actuonnaires de 5$.

      Voyez-vous l’opportunité?

      Pour ce qui est de mes réponses si elles ne vous plaise pas allez ailleurs c’est tout. Votre paychologie à 5 cents sur l’analyse de mes réponses J’EN AI RIEN À CIRER, trouvez-vous juste chanceux que je daigne vous répondre avec le ton que vous adoptez et que je vous publie.

  3. Cependant ça n’améliore pas leur liquidités, dans le cas de Barrick j’aimerais voir leur dividendes coupés de 50% et affecter l’ensemble de la coupe a leur dette ou améliorer leur liquidité, j’aimerais les voir stopper le développement de Pascua Lama immédiatement et de se concentrer au dévelopement de leur gisement du Nevada.

  4. investglobe :
    1)-J’ignore ce que sont vos connaissances comptables.
    2)-Pour ce qui est de mes réponses si elles ne vous plaise pas allez ailleurs c’est tout. Votre paychologie à 5 cents sur l’analyse de mes réponses J’EN AI RIEN À CIRER, trouvez-vous juste chanceux que je daigne vous répondre avec le ton que vous adoptez et que je vous publie.

    1)- Durant ma carrière professionnelle, j’ai passé plus de 20 ans à analyser des comptabilités et des bilans de sociétés et personnes physiques, tout en vérifiant aussi la fiabilité des logiciels comptables. Je crois dès lors être à même de comprendre vos considérations que je souhaitais approfondir, pour faire progresser la réflexion et certainement pas dans le but d’une vaine critique. Vous posez bien et fort opportunément certaines considérations et interrogations économiques, mais je ne comprends pas que vous restiez fermé à leur approfondissement.
    2)- Vous n’aurez plus à me lire et au besoin à me censurer. En fait, j’ai compris que votre attitude peu coopérative cachait la superficialité de vos connaissances. Je salue néanmoins vos efforts pour assurer vos publications, même si je mets fin à leur lecture.
    Pour ma part, j’étais tout à fait disposé à disserter avec vous à propos de considérations économiques, dans le respect et la diversité des opinions.Je regrette que vous n’ayez manifestement pas la même ouverture d’esprit. L’âge vous permettra sans doute de l’acquérir et, à ce moment là, votre blog gagnera en qualité.
    Il n’est pas question pour moi de faire de la psychologie, serait-elle à 5 cents.
    Si mon ton a pu vous paraître déplaisant, tel n’était pas mon but, que du contraire, j’aurais préféré des échanges amicaux car, si je ne parcours pas le  » net économique »,c’est pour afficher des comportements matures et positifs tout en étant parfaitement conscient que j’ai beaucoup à apprendre de chacun des intervenants avec qui j’entre en relation.

    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s