Les États-Unis en récession l’an prochain et leurs chiffres sont gonflés


On entend parfois toutes sortes d’affirmations à gauche et à droite que ce soit dans l’autobus ou dans un restaurant à la table voisine.

Or j’ai entendu les mots de mon titre dans un ascenseur d’une tour à bureaux du centre-ville de Montréal.

Savez-vous quoi?  Je suis entièrement d’accord avec cette affirmation et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord parce que j’ai effectué quelques voyages aux États-Unis dernièrement et j’ai pu constaté sur le terrain que l’économie américaine va très mal.  Des centres d’achats déserts, des événements sportifs avec des estrades à demi-vides, des restaurants de fast-food bien plein mais des restaurants à budget moyen vides, un samedi soir.  J’ai pu constaté aussi de nombreux commerces fermées et certains avec l’immeuble placardé. J’ai même vu un McDonald’s fermé.

C’est incroyable!

De dire que l’économie américaine s’améliore en constatant les chiffres publiés par l’administration Obama c’est de mentir à son peuple et aux investisseurs du monde.

John Williams, un homme que je respecte beaucoup, fait état sur son site Shadow Stats, de chiffres pas mal différents de ceux du gouvernement américain.  Plus d’inflation, plus de chômage etc…

Écouté le constat de l’économie américaine est le suivant et alarmant avec un grand A.

  • le gouvernement américain a besoin de s’endetter de 6 milliards par jour pour fonctionner
  • le gouvernement américain augmente sa masse monétaire considérablement avec le programme de rachats de titre de dettes de la Fed.  L’augmentation de la masse monétaire à pour effet d’augmenter l’inflation.  Augmenter la masse monétaire à la façon que la fed le fait en ce moment, est dangereux au point où le dollar américain pourrait subir une forte dévaluation
  • le gouvernement américain est toujours en déficit
  • les États-Unis sont aux prises avec une balance commerciale incroyable
  • le gouvernement américain devra à nouveau demander au Congrès de rehausser le plafond de la limite de sa dette.  Il se pourrait que se plafond ne soit jamais rehaussé et qu’on force le gouvernement à un régime minceur.

Que faut-il faire pour se protéger de l’hécatombe économique à venir du côté des États-Unis?  Bien sûr l’or et l’argent sont les métaux de prédilections.

Oui je sais le prix de l’or s’est contracté récemment.  Y a rien d’alarmant là même si l’or devait toucher les $700.  Pourquoi il n’y a rien d’alarmant, parce que les États-Unis sont en train de dessiner la pire hécatombe économique de l’histoire de l’humanité.

Ils appliquent présentement la recette parfaite pour ne jamais rembourser leur dette et faire défaut sur celle-ci.  Avez-vous un idée de ce qui se passe dans la vie d’un individu quand il fait défaut sur ces dettes?  C’est la catastrophe, les lettres de recouvrement suivent assez rapidement et c’est pas long que le huissier rendra visite à cet individu.

Imaginez la situation pour un pays!  Cela veut dire une décote incroyable au niveau de sa cote de crédit.  Des taux d’intérêts plus élevés pour le système bancaire.  Des fonctionnaires qui cessent d’être payés. Tout serait paralysé au niveau économique dans le pays.  En fait vous souvenez-vous de la chute de l’URSS.  Ce serait la même chose au niveau économique aux États-Unis.

En fait, je ne devrais pas écrire au conditionnel mais davantage au futur et dans un temps de verbe pas mal plus rapproché que le futur.  Car les États-Unis sont dans un mode où la catastrophe économique n’est plus évitable.  Reste juste à savoir quand elle se produira.

Moi j’ai vu dernièrement sous mes yeux l’ampleur de la crise économique qui frappe les États-Unis.  Je ne suis pas près d’investir là.  Je me suis posé la question à savoir quel était l’actif le plus surévalué sur la planète en ce moment.  J’ai longtemps pensé que c’était les actions de Tesla Motors.  Aucunement.  C’est le dollar américain.  Tenez vous loin de cette devise même si à court terme elle pourrait s’apprécier, il vaut mieux acheter des Yuans chinois, des Rupees indiens ou des Reals brésiliens.  Même le rouble russe est selon mois une devise qui a plus de chance de s’apprécier ou de rester au neutre que le dollar américain.

Le flot d’argent est maintenant en Asie avec son continent à 250 villes de plus de 1 million d’habitants.  En occident (Europe – Amériques), ce chiffre n’atteint même pas 60.

Il y a pire, la pyramide des âges de certains pays africains et asiatiques favorisent énormément les investisseurs pour le long terme.  Quand je regarde la pyramide des âges des  de la population des Philipinnes, de l’Égypte, du Bangladesh, du Yemen, du Burkina-Faso, du Sénégal du Nigeria, de l’Éthiopie, du Madagascar ou de la Malaisie, je me dis qu’il y a peu d’espoir dans un futur pas si éloigné que Wall Street conserve son titre de capitale financière du monde.

Oui mes amis, Barack Obama est en train de réécrire l’histoire des États-Unis et sans aucun doute lui reviendra un jour le titre du pire président de l’histoire de ce pays.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s