En ce 16 octobre, les marchés aux États-Unis enverront un signal clair aux politiciens américains


Le gouvernement américain est à la veille de ne plus pouvoir emprunter un seul dollar.  En pleine crise budgétaire, les républicains se montre rétissents à augmenter le plafond de la dette américaine.

Il faut les comprendre, les démocrates dépensent sans compter et surtout, pas en diminuant la taille de l’État mais en augmentant la taille de celle-ci.

Aujourd’hui, 16 octobre, les marchés aux États-Unis vont envoyer un signal clair aux politiciens américains.

Quel sera le message?

Il y a deux possibilités.

Que le Dow Jones baisse de 200 points et plus que ça signifie, les boys faites quelque chose.

Ou encore, que ce soit l’indifférence total.

Évidemment si le Dow Jones devait gagner 300 points, c’est parce que le plafond de la dette serait relevé avant la fermeture des marchés.

En supposant l’impossible, et que les politiciens n’aboutissent pas à un accord avant minuit,17 octobre, que se passerait-il demain à l’ouverture des marchés.

Cramponnez-vous car ça serait rien de moins que l’hécatombe.

Mais y a pas un politicien républicain assez fou pour aller au bout de son sérieux et de voter contre le budget jusqu’à ce que Barack Obama se mette à genous et que l’économie américaine vascille.

En terminant le rehaussement du plafond de la dette américaine ne règlera aucun problème. Les États-Unis ne feront qu’imprimer davantage , emprunter davantage et faire davantage de déficits,


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s