Le dollar canadien sous les 90 cents, inflation. inflation, inflation


Au moment où j’écris ces lignes, le dollar canadien viens tout juste de passé sous les 90 cents américains.

Qu’est-ce que cela veut dire pour les investisseurs, les entreprises, le gouvernement, le contribuable et le consommateur?

Pour l’investisseur ça change peu de chose sauf que leurs investissements étrangers prennent de la valeur et pour les entrepreneurs canadiens cela veut dire que ça coûte plus cher commander de la technologie d’ailleurs pour augmenter la performance de leur production.

Pour les gouvernements, endettés comme ceux du Canada et du Québec qui ont des dettes étrangères cela veut dire des taux d’intérêts plus élevés.  Donc une plus grande portion de leur budget sera affecté aux intérêts de la dette.

Plus particulièrement pour le Québec, environ 50% de sa dette serait détenue par des institutions et des investisseurs du Québec. Le reste on ne le sait pas avec précision ce serait une dette étrangère au Québec. On sait que le gouvernement albertain en détient quelques milliards, certaines institutions de Bay Street aussi.  Également des institutions et des investisseurs du Japon, de l’Allemagne, de Wall Street. Avec un dollar en descente, et les déficits du gouvernement qui ne sont pas contenus, il est clair que le gouvernement du Québec devra faire face à des taux plus élevés et ce dès sa prochaine ronde d’emprunt.

Pour le consommateur cela veut dire de l’inflation.  Des coûts plus chers pour les biens produits à l’extérieur du Canada et des coûts plus cher pour les produits locaux produits par des entrepreneurs dépendant de technologie étrangère.

Finalement pour le contribuable cela veut dire une augmentation des sommes versés au gouvernement que ce soit sous forme de taxes (pétrole est coté en dollar US) ou sous forme d’impôts car les gouvernements auront besoin de davantage d’argent, plus particulièrement celui du Québec.

Tout le monde parle de la Charte au Québec actuellement, alors que le sujet primordial devrait être celui de l’état lamentable des finances public du Trésor québécois.  Il est minuit moins une à Québec et personne ne fait quoi que ce soit.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :