Élection 2014 au Québec: voter pour le moins d’intervention du gouvernement


Milton Friedman disait, donner au gouvernement le désert du Sahara et dans 5 ans il n’y aura plus de sable.

Ça en dit long sur l’incompétence du gouvernement à gérer quoi que ce soit.

Alors lundi lorsque vous irez aux urnes, voter pour un gouvernement qui s’ingèrera le moins dans l’économie du Québec.

Voter pour le parti qui veut faire du Québec une province qui mettra les individus devant et non le gouvernement.

Pour que le gouvernement cesse de faire des déficits sur déficits, il faut que ce dernier soit le plus petit possible.

Plus un gouvernement est gros dans une économie, plus celle-ci vascille.  Comme c’est le cas présentement au Québec.

Ni Québec Solidaire, ni le Parti Québec, ni le Parti Libéral, ni la Coalition Avenir Québec ne prône le moins d’intervention possible du gouvernement dans l’économie.  Ils ont tous des plans appuyés par de l’injection massive d’argent du gouvernement dans l’économie.

Ça fait plis de 50 ans que cette recette ne fonctionne pas. Alors peut-on cesser cela?

Le Parti Conservateur du Québec, le PCQ, présentant 60 candidats à l’élection de lundi, propose de réduire la taille du gouvernement, et de ne pas injecter d’argent du gouvernement dans l’économie.  Il propose des systèmes de santé et d’éducation plus performant et propose de faire prospérer le Québec.

C’est ça qu’on a besoin.  Pas de bullshiteux comme François Legault avec son plan St-Laurent, pas les Libéraux avec leur Plan Nord ni le PQ avec leur projet de souveraineté.

Ce qu’il faut c’est un gouvernement lucide, responsable et qui mettra les individus devant l’État.

C’est pourquoi que lundi je vous invite à voter pour Adrien Pouliot et son équipe du Parti Conservateur du Québec.

Tout autre vote est un vote pour la dépréciation économique du Québec et vers une écomomie vascillante comme en Grèce, en Espagne, au Vénézuela ou en Argentine.  Qui veut vivre ça?

Il y a des solutions pour relancer le Québec, le Parti Conservateur du Québec les a.

Ha mais je sais vous allez me dire, ha non pas un parti de droite comme Stephen Harper.

Sachez que les conservateurs du Québec n’ont rien à voir avec ceux de Stephen Harper. Au Québec, ils prônent une droite économique, point.  Pas de débat sur l’avortement ou autre.  C’est simplement une droite économique.  Une droite que les finances du Québec ont largement besoin pour remettre la province sur la voie de la prospérité.

Ne vous laissez pas berner par François Legault, son parti n’est pas un parti de droite, c’est un parti de gauche qui va élaborer tout plein de mesure gouvernementales pour tenter de relancer l’économie.

Or, le gouvernement n’a plus un rond et aucun plan de relance de l’économie du gouvernement du Québec a fonctionné en 50 ans. Ce n’est pas avec François Legault que ça va changer. Ça prend plutôt un parti qui va relancer l’économie du Québec en mettant les individus devant, en faisant créer de l’emploi par les créateurs d’emplois.  Le gouvernement du Québec n’est pas un créateur d’emploi c’est un créateur de pauvreté depuis plus de 50 ans.

En terminant, vous savez qu’un droit de vote c’est le droit de chiâler et de choisir.  Si aucun des choix ne fait votre affaire, bien je vous invite à aller barbouiller le bulletin de vote.

En restant chez vous lundi et en allant pas voter, vous n’aurez aucune influence sur le résultat du vote.  Mais si vous allez votet et décider de barbouiller le bulletin de vote ou de voter pour tous les candidats ou d’écrire dessus « tous des cons » ou « tous des clowns », c’est votre choix. Imaginez si au dévoilement des résultats qu’il y avait 30% des bulletins de vote rejeter. Ça enverrait un message clair au politicien.

Certain vous diront que de ne pas aller voter c’est de protester aussi avec un faible taux de participation.  Croyez-moi les politiciens n’en ont rien à foutre d’un taux de participation aussi bas que 25%.  Des commissaires se font élire aux élections scolaires avec des taux de participation plus bas que 25% et ils règent tout de même.  Alors ce n’est pas parce qu’il y autait un taux de 25% au niveau provincial que ça changerait quelque chose.

Allez voter, gribouiller les tous ou votez PCQ, bon vote!


4 réflexions sur “Élection 2014 au Québec: voter pour le moins d’intervention du gouvernement

  1. «Milton Friedman disait, donner au gouvernement le désert du Sahara et dans 5 ans il n’y aura plus de sable.»

    Il y aurait des arbres, des fleurs, des garderies à 7 $ !

    pb

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s