TradeFields sur Facebook… une déception incroyable


Facebook devrait adopter comme attitude que si une application Facebook a des bogues, de ne pas leur permettre d’être disponible sur Facebook.  Leur notoriété en dépend.

Mais valant plus de 160 milliards en bourse, Zuckerberg et sa bande semble en avoir rien à foutre.

C’est pourtant dommage.  Prenons le cas de l’application TradeFields qui se veut une simulation boursière des bourses américaines sur Facebook.

Vous débutez à 10 millions et vous pouvez transiger à temps presque réel, sur une foule d’actions.

Or, depuis quelques jours et ce n’est pas la première fois que ça arrive, aucune transaction ne s’exécute sur TradeFields.  Elles sont tous ‘pending’.  Et le demeure.

Dommage!

Mais plus encore, TradeFields a un bogue majeur.  En moins de deux mois j’ai pu passé de 10 millions de dollars à 11 milliards.  Oui j’ai fait de bons coups mais quand même, je ne suis pas tant un génie.

Or le bogue est bien simple.  Si vous faites de la vente à découvert d’actions qui vont connaître une division.  Le jour de la division vous pouvez racheter l’action au prix après la division mais pour le même nombre avant la division.  Ainsi nul besoin de vous dire que sur la division de 7:1 des actions d’Apple, j’ai raflé près de 5 milliards.

Débile!

Or en espérant qu’un nouveau joueur prendra la place de TradeFields ou que les gens ayant bâti l’application TradeFields vont s’enlever les doigts du nez et enfin corriger toutes les bogues présent dans cette application.

C’est quand je vois ce genre d’applications qui me dit que de un, jamais Facebook ne vaut vraiment 160 milliards en bourse.  De deux, que l’évaluation de Facebook en bourse tient à un fil.

C’est pour ça que je n’investis pas dans Facebook, que je qualifie de Social vapor ware.

Quand même, une évaluation de 160 milliards pour des revenus annualisés de moins de 10 milliards.  Donc actuellement l’action se vend 16 fois les revenus.  En comparaison, Google se transige à 6 fois ses revenus, Microsoft à 4 fois ses revenus et Apple à 3 fois ses revenus annualisés.

Débile l’évaluation de Facebook et c’est la raison pourquoi je ne recommande pas l’achat de ses actions qui en plus se transigent actuellement à 80 fois les profits.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s