La saga Valeant, votre plus grand allier, Bill Ackman


Feu Milton Friedman disait toujours que la plus grande protection qu’un consommateur pouvait avoir était le marché.  Il ne faisait pas référence nécessairement au marché boursier mais au marché, en termes de consommation.

Prenez la saga Valeant, que vous croyez ou pas les allégations de la firme Citron Research, votre plus grande protection est ce qui se passe sur le marché boursier et il faut bien observer.

Dans ce cas-ci, votre protection est Bill Ackman, gestionnaire du fond Pershing Square Capital Management, qui hier, dans la débâcle boursière de Valeant, a acquis 2 millions d’actions de Valeant.  On parle ici d’un investissement frôlant le quart de milliard.  Ce n’est pas rien.

Si un gestionnaire de fond réputé comme Bill Ackman ne vous convainc pas que Valeant peut être un bon investissement, je me demande ce que ça vous prend.

Bill Ackman via son fond, est maintenant le plus gros actionnaire de la lavalloise Valeant.

Souvenez-vous de l’adage, achetez au son du canon et vendez au son du violon.

Je crois qu’on a ici un bon exemple avec Valeant, le canon se fait grandement allé, l’action de Valeant a perdu près de 50% en deux jours.

N’allez pas penser que Bill Ackman veut manipuler l’opinion publique avec son investissement d’hier.  2 millions d’actions acquises pour une sommes dépassant le quart de milliard, soit le gars a ultra confiance en Valeant ou qu’il est fou.

Vu que sa fortune personnelle se situe à près de 3 milliards, la logique et mon réflexe sont de croire qu’il a une grande confiance en Valeant.

VRX à la bourse de Toronto.

Notez que le fond géré par Bill Ackman est aussi un gros actionnaire de Zoetis, ce qui me laisse croire que m. Ackman est quand même bien informé de ce qui se passe dans le monde des entreprises pharmaceutiques et de leurs modèles d’affaires.

Si à l’inverse Ackman avait appuyé sur le bouton VENDRE, les actions de Valeant vaudrait probablement moins de 20$ à l’heure actuelle, mais elles sont aux alentours de 125$ au moment d’écrire ses lignes.


6 réflexions sur “La saga Valeant, votre plus grand allier, Bill Ackman

    1. Qu’un actionnaire majoritaire investisse 250 millions… ce n’est pas rien. Pour moi c’est très rassurant et Bill Ackman n’est pas n’importe qui.

  1. La Lavalloise LOL….C’est une compagnie américaine avec un siège social bidon a Laval pour des raisons fiscales(le Quebec un des plus bas taux d’imposition au monde).

    Valeant, c’est encore pire que Bombardier, leur ratio P/E est ridicule.

    1. Valeant a quelque chose que Bombardier n’a pas. De la croissance dans ces ventes et en termes de croissance je parle ici de passer de 2,4 milliards à 8,2 milliards en 3 ans et de multiplier les profits par 5 fois.
      Arrêtez alors la comparaison avec Bombardier.

      Valeant est une entreprise canadienne, siège social LAVAL. Croire le contraire est de la bouffonnerie.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s