Bombardier en 2016…


Que nous réserve Bombardier pour 2016?

Espérons de meilleurs rendements que pour 2015.

La marche est haute mais l’attente des actionnaires l’est encore plus.

Chose qui risque de se produire.  Privatiser l’entreprise.  Avoir que des gros investisseurs et ne plus être quoté en bourse.  L’économie serait grande, le coût pour le faire pas très grand.  L’entreprise vaut 2.7 milliards canadiens en bourse et Bomardier est en attente d’un investissement du gouvernement fédéral canadien. C’est à très faible coût que l’entreprise pourrait se privatiser dans son ensemble et disparaître des marchés boursiers.

Autre chose qui risque de se produire… obtenir des ventes pour leur beaux petits avions. Ils vont tellement descendre les prix, qu’ils vont finir par en vendre à rabais.  Comme le coût en pétrole est très faible actuellement pour les avionneurs mondiaux, la C-Series de Bombardier n’est pas compétitive.  Mais plus il y en aura dans le ciel, plus les compagnies aériennes vont en parler entre elle.  Bombardier à besoin de faire voir sa C-Series en action. Elle en vendra certainement davantage à rabais.

Le prix du pétrole ne risque pas de remonter de si tôt, en fait, tant et aussi longtemps que les ennemies de l’État Islamique ne vont pas bombarder leurs champs pétrolifères, la principale source de revenus de ce mouvement radical.

Tant et aussi longtemps que le prix du pétrole demeure bas, la C-Series de Bombardier n’est pas attrayante car c’est en économie d’essence qu’elle l’est.  Or à $35 le baril de pétrole, les économies sont des coups d’épée dans l’eau.

Investir dans Bombardier est-ce une bonne chose en 2016? Autant que de parier sur une victoire de la Coupe Stanley des Maple Leafs de Toronto au printemps 2016. Si vous connaissez votre hockey vous avez votre réponse à savoir si c’est le temps d’investir dans Bombardier.

Oui ça pourrait rapporter gros, l’action de Bombardier pourrait aller à 1.50$, 1,75$, 2,50$ des rendements faramineux… mais elle pourrait aussi tomber à 50 cents et même plus bas et disparaître des écrans radars des marchés boursiers.

L’entreprise a un plan d’affaire trop incertain, elle est criblée de dettes et personne au privé ne veut l’aider sauf des gouvernements socialistes qui veulent faire du capital politique sur son dos et qui doivent se mette à genoux pour obtenir quelque chose d’intéressant de la part de cet arrogant conseil d’administration.

Pour un investisseur à l’heure actuelle, acheter des actions de Bombardier c’est comme acheter une maison d’une reprise de finance sans garantie.  À vos propres risques.  Vous pourriez obtenir gros, mais vous pourriez perdre gros.

Si jamais vous décidez d’acheter de leurs actions, de grâce, n’y mettez pas de l’argent que vous avez de besoin.


4 réflexions sur “Bombardier en 2016…

  1. Une annonce du fédéral est imminente. Bombardier est un très gros employeur au Canada(pas seulement au Québec). Il est très probable qu’une annonce du soutien fédéral via L’EDC soit imminent. Le fédéral a soutenu le secteur les compagnie ÉTRANGÈRES( manufacturier automobile) je vois mal pourquoi il ne ferait pas pour la seule multinationale manufacturière canadienne. Un autre scénario potentiellement intéressant sont les chasseurs de la force aérienne qui pourrait être fabriquer sous licence par Bombardier; par exemple le Saab Grippen.

  2. Effectivement le fédéral a injecté dans le passé des milliards dans le pétrole de l’ouest et dans l’automobile en Ontario. Pourquoi , n’investirait il pas dans l’aéronautique?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s