2017… Trump et quoi encore?


Donald Trump a gagné, êtes-vous contents? TEX a drôlement bien performé, comme j’anticipais en cas d’une victoire de Trump. J’évaluais les chances de Trump de gagner à 55% après la convention de Cleveland. Personne en parle, quand je fais des bons coups, c’est le silence radio. C’est l’inverse du « Bandwagon » dans le sports. Quand leur équipe va bien, tout le monde en parle, quand une seule chose va mal, plus personne ne les encourage et ce sont des ci et des ça.

Maintenant 2017… Obama fait la vie dure à Trump en tentant de lui mettre un maximum de bâtons dans les roues avant qu’il quitte le 20 janvier prochain.

Sincèrement j’ai hâte. Ce président a tellement eu de mauvaises performances économiques et n’a pas cessé d’imprimer davantage d’argent et de créer de l’inflation. Trump devrait mettre de l’ordre dans tout ça. Pour Trump, ça ne sera pas facile de prendre le siège de la présidence après que le pire président de l’histoire des États-Unis quitte ses fonctions le 20 janvier prochain. Ayons confiance!

Côté investissement, noius sommes le 5 janvier, plusieurs diront que c’est l’effet janvier qui travaille.

Cette année ça semble différent. Les actions d’or performent très bien mais le reste c’est pas mal sur le neutre.

Le marché est suracheté en ce moment. C’est pour ça que bon nombre d’investisseurs se tournent vers l’or, les titres d’or et le Bitcoin. Non mais vous avez vu sa montée fulgurante depuis 1 mois?

Hécatombe en vue sur les marchés? Possiblement. Surtout si la Fed cesse complètement d’imprimer.

Pour le premier trimestre de 2017. Prudence! Trump annoncera une série de mesures dès son entrée en fonction et cela risque de jouer beaucoup sur le pétrole, le dollar américain et possiblement

Pour le reste de l’année 2017, j’éviterais les banques canadiennes ainsi que les grands conglomérats de télécommunications au Canada ainsi que les transporteurs aériens canadiens. Pourquoi? Parce que Trump veut renégocier l’accord du libre échange et une des choses qu’il veut faire c’est d’avoir accès au marché canadien avec une règlementation allégée. Actuellement la règlementation protège les banques canadiennes des envahisseurs étrangers, de même que les entreprises de télécommunications et les transporteurs aériens. Si le gouvernement le permet, peut-être même que les transporteurs canadiens seraient des cibles d’acquisitions. Cela reste à voir. Car qui veut vraiment d’une ancienne société de la couronne criblée de dettes?

Mais chose certaine, la dérèglementation au Canada va favoriser le consommateur canadien, tant du côté bancaire, télécomunication et même en transport aérien.

Si jamais la dérèglementation allait jusqu’à casser le cartel du lait au Canada, ça serait la cerise sur le sundae pour le consommateur qui verrait les prix en épicerie diminuer drastiquement sur l’ensemble des produits laitiers. Si vous voulez avoir une petite idée du prix des produits laitiers sans cartel du lait, allez faire un tour dans une épicerie du New Hampshire. Même avec le 33% de taux de change, vous allez tomber sur le cul.

Selon les mesures annoncées par le nouveau président, le secteur pétrolier canadien devrait bien performer en 2017. Cela inclus même les bâtisseurs du secteur comme le groupe Aecon.

Côté technologie… le nouveau président américain désire ramener aux États-Unis le maximum d’emplois dans le secteur. Est-ce que cela va favoriser les technos? Difficile à prédire car leurs coûts vont probablement augmenter en main d’oeuvre.

Si vous voulez connaître ce que Donald Trump va faire à la tête des États-Unis lors de son premier mandat, tout est dans son livre How to fix our crippled America. Un 15$ bien investi selon moi.

Que vous aimiez ou non Donald Trump, une chose est certaine, comme investisseur réveillez-vous il est le président des États-Unis et il va beaucoup influencer l’économie en Amérique du Nord d’ici 2020.


4 réflexions sur “2017… Trump et quoi encore?

  1. Bravo ! Sincèrement … J’avais prévu idem, croyez-moi !

    Que pensez-vous de Facebook, CGI ? Joke !

    Vous avez été silencieux bien longtemps !

    1. CGI sont directement impliqué dans le développement du système informatique derrière l’Obamacare. Ça ne sent pas bon de ce côté.Depuis avril dernier CGI le rendement c’est pas fort.
      Facebook… eux aussi depuis avril 2015 c’est pas à tout cassé. Pour le future, je ne sais pas. Je dirais que je préfère de loin Amazon.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s