À combien s’arrêtera la lancée du Dow Jones depuis l’élection de Donald Trump?


Les médias le font passer pour un monstre, mais le nouveau président américain a eu quelque chose de très bon pour les investisseurs.

La montée de la bourse

Depuis son élection en novembre la bourse de New York a monté à des sommets jamais atteints auparavant.

Le soir de son élection, les contrats futurs sur le Dow Jones affichait -600 points. Le lendemain tout s’était calmé à New York et le Dow Jones débutait sa lancée vertigineuse.

18 130 points, voilà à quoi était le Dow Jones le 8 novembre dernier.

Au moment d’écrire ces lignes il est à 21 500 points. Un peu plus de 18,5% de rendement en moins de 9 mois. Pour un indice boursier c’est colossale.

Jusqu’où se poursuivra cette lune de miel entre les investisseurs et Donald Trump?

Selon Jim Rogers, la fête achève.  Toujours selon Rogers, on devrait bientôt assister au plus grand krash boursier de l’histoire. Il faut écouter mais prendre le tout avec un grain de sel car Jim, n’est jamais connu pour être très positif sur les marchés.

Personnellement, le plafond sera 22 000 ou 23 000. Après ça va se corser. Apple, Microsoft et IBM font du surplace. Ça stagne depuis quelques mois. Ça n’annonce rien de bon pour les mois à venir concernant le Dow Jones.

Septembre et octobre, où les investisseurs américains deviennent historiquement plus nerveux devraient commencer à produire de plus grandes oscillations sur le Dow Jones. Peut-être pas à un retour de -500 points en une journée comme l’époque 2009 sous Barack Obama mais on pourrait se rapprocher de cela.

Quel sera l’élément déclencheur?

Donald Trump gère économiquement son pays comme une main de maître depuis qu’il est en place, ça serait étonnant qu’il commette une bourde.

L’élément déclencheur sera donc extérieur à l’administration américaine, possiblement un attentat géant, une guerre ou une grande catastrophe naturelle.  Un ouragan? Peut-être, septembre et octobre sont connus pour générer de gros ouragans.

D’ici là je pense qu’il faut prévoir le coup et pas trop s’aventurer dans des titres trop spéculatifs et peut-être même pour les plus courageux se tourner vers des ETF qui permettent d’encaisser si le marché tombe.

Du côté de la bourse de Toronto elle devrait s’en tirer pas si mal car normalement quand il y a krash, les valeurs aurifères montent en flèche, ce qui devrait permettre à Toronto de s’en tirer pas trop mal par rapport aux autres marchés.

Advertisements

One thought on “À combien s’arrêtera la lancée du Dow Jones depuis l’élection de Donald Trump?

Add yours

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :