Pourquoi Donald Trump a mis aux poubelles l’accord d’Obama avec Cuba?


Il y a quelques temps, Donald Trump a mis aux poubelles l’accord de Barack Obama avec Cuba.

Il ne l’a pas fait afin de fermer définitivement l’accès aux américains à Cuba. Au contraire. Il veut passer un nouvel accord, un accord qui donnera des avantages commerciaux aux américains.

Après avoir été massivement à Cuba, plusieurs entrepreneurs américain espérait pouvoir y ouvrir un café, un hôtel, un bed & breakfast et autres commerces pour attirer les touristes.

Ça n’a pas marché, Parce que pour pouvoir ouvrir un commerce à Cuba, vous devez faire un accord de partenariat avec le gouvernement cubain. Ainsi, par exemple, si vous désirez ouvrir un nouvel hôtel, le gouvernement cubain doit y être actionnaire. De quoi donner des ulcères aux entrepreneurs américains.

Or, c’est sur ce type d’accord que Donald Trump veut travailler. Faciliter l’implantation de business américaines en sol cubain.

Qu’est-ce que les cubains y gagneraient? Bien si les américains lèvent l’embargo qui touche l’île, il y a de fortes chances que les cubains puissent avoir accès à une multitude de produits qui leur est actuellement impossible d’importer massivement.

Donald Trump va certainement aussi inclure dans cet accord que Cuba cesse d’avoir son pesos au pair avec le dollar américain, ce qui est d’un ridicule déconcertant.

Un pesos faible aiderait grandement les cubains à attirer davantage de touristes et d’investisseurs dans leur île.

Le nouvel accord mettrait probablement fin à l’utilisation de deux devises à l’intérieur du pays.

Peut être que le nouvel accord ne mènera pas à une fluctuation quotidienne du pesos cubain (CUC), peut être que ce dernier sera au pair avec le dollar américain mais à moitié. Donc 1 pesos pour 50 cents américains.

Est-ce que du côté cubain ils sont en faveur d’un nouvel accord. Absolument, car l’île manque d’à peu près tout et les besoins en importation sont très grands.

Bien sûr qu’un nouvel accord devra permettre aux entreprises cubaines de pouvoir directement exporter vers les États-Unis,on pense entre autre rapidement aux cigares cubains et au rhum cubain.

Comme investisseur, à moins que vous soyez un entrepreneur désirant établir une entreprise en sol cubain, vaut mieux laisser tomber la poussière avant de s’aventurer dans des investissements en sol cubain ou dans des entreprises américains qui s’implanteraient à Cuba.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :