Aux États-Unis le prix des maisons pourrait descendre encore de 25%


Voilà la conclusion à laquelle des experts Américains en sont arrivés.

Aux États-Unis le prix des maisons pourrait descendre d’un autre 25% avant de se stabiliser.

Je vous invite à lire l’article sur Yahoo Finance, tiré de Business Week.

Imaginez la situation où au moment d’aller renouvellez votre hypothèque vous aviez une propriété valant 200 000$ sur le marché en 2007 et qui ne vaut plus que 175 000$ et peut-être moins car on parle ici d’une baisse de 25% du prix moyen national.C’est la situation dont bon nombre d’américains feront face quotidiennement. Également touchés par  des pertes d’emplois massives issue d’une économie chancelante certains remettront tout simplement leurs clés aux banquiers.

Phénomène qui pourrait faire baisser davantage les prix.

À ceux qui croient que les propriétaires Canadiens sont à l’abri d’une telle baisse, il n’y a que les courtiers immobiliers et prêteurs hypothécaires qui vous diront le contraire.

5 réflexions sur “Aux États-Unis le prix des maisons pourrait descendre encore de 25%

  1. Jean-Luc dit :

    Salut,

    N’étant que très novice dans le domaine de l’immobilier et encore plus au niveau des finances, pourriez-vous m’indiquer ce que cela signifie en gros pour quelqu’un souhaitant se construire présentement?

    – La valeur des terrains sera-elle aussi beaucoup dévaluée?
    – La main d’oeuvre coûtera-elle moins chers ou plus chers?
    – Qu’en est-il des taux d’intérêts en baisse présentement. Vont-ils bondir à plus de 20% comme ça s’est passé aux États-Unis (et certainement au Canada) fin 70 début 80?

    Apparemment, ce n’est certainement pas le bon moment pour acheter… mais pour construire qu’en est-il?

    L’accessibilité aux prêts sera-elle plus difficile?

    Nous pensons présentement acheter un superbe terrain pour environ 30-40 000$ et se construire dessus. La somme du prêt sera d’environ de 100’000$ et la construction sera étalée entre 2008 et 2009. Faisons nous une grossière erreur (que nous ne pouvons nous permettre) ?

    Merci beaucoup,
    Jean-Luc

  2. investglobe dit :

    Bonjour,

    je ne suis pas un spécialiste de l’immobilier mais je peux vous dire deux choses.

    Le coût de la main d’oeuvre ne baissera pas. S’il y a une chose qui ne baisse pas ce sont les salaires, ils peuvent stagner mais baisser j’en serai le premier surpris, surtout que la plupart des travailleurs du domaine de la construction sont syndiqués.

    Dans un contexte où le ratio salaire annuel versus coût d’une maison ne cesse d’augmenter, il serait surprenant que les salaires baisses.

    Pour les terrains, en proportion, les propriétés se dévaluent beaucoup plus que les terrains et c’est le cas également lors des appréciations des prix, les maisons prennnent plus de valeur que les terrains.

    Quand au taux d’intérêt, il serait surprenant que les taux montent vu la récession américaine à moins que les banques, pour s’assurer de livrer un certain niveau de profits à leurs actionnaires, fassent prendre une direction opposée à leurs taux hypothécaires par rapport au taux directeur de la banque centrale.

    Mais avous-le, pour une petite hypothèque de
    100 000$ le risque réside uniquement dans votre capacité de payer, ne vous fiez pas au analyse à court et moyen terme.

    Vous avez le goût de vous construire et d’avoir votre maison? Allez-y!

  3. Jean-Rock Cote dit :

    En partant l’immobilier est un placement a rendement médiocre (5.7% a long terme). Evidamment comme plusieurs tirent leur epingle du jeu ( banques, courtiers, notaires, entrepreneurs, inspecteurs, évvaluateurs, architectes, tout les commercants qui touchent a la rénovation, ainsi que les gouvernements) pas surprenant qu’on y ait une impression différente. Ces dernieres années l’immobiliers a eu une croissance supérieur a sa croissance historique il a fort a parier que les dix ou vingt prochaines années aient un comportement assez différent des dernieres au niveau de la croissance. Coupler a une démographie défavorable a long terme l’immobilier pourrait y perdre beaucoup de lustre. A mon avis si quelque achete une maison ces temps-ci, il doit oublier l’aspect de rentabilité futur. De toute facon les chefs d’entreprise le savent bien. L’objectif d’une entreprise n’est pas d’augmenter son actif le plus possible. Au contraire, elle cherchera a le réduire au minimun. Si l’entreprise peut satisfaire a la demande avec une seule usine plutot que 2, elle vendra la seconde pour réduire les couts.

  4. investglobe dit :

    mmm commentaire très intéressant Jean-Rock.

    5.7% de rendement est-ce que ça inclus les frais de notaires, rénovation, taxes foncières?

    J’avais déjà lu quelque part que l’immobilier était le placement qui nécessitait le plus de frais d’entretiens.

  5. Jean-Rock Cote dit :

    Ca ne comprend pas les frais de toutes sortes . McKenzie Financial publie une fois l’an une espece de longterm Chart ou on y voit des courbes et completement a droite de la chart ils y mettent le rendement qu’a procuré la courbe. Sur la chart 2008, si ma mémoire est bonne l’immobilier affichait 5.7%. En autres mots a 5.7% ca vaudrait dire qu’une maison double a tout les 12 ans. Je me demande toujours comment on peut arriver a la conclusion que l’immobilier est plus payant que la bourse (longterme = 12%). Question de risque? A mon avis il est au moins equivalent aux rendements.
    A la question de Jean-Luc, si je peux m’y permettre, ces temps-ci il faut etre prudent. Lorsque l’immobilier amorce une nouvelle tendance générallement ca ne revire pas sur un 10 cents. A mon avis il faut évaluer comme il faut ses besoins et comme mentionné s’assurer d’y aller selon ses moyens.
    Pour une décision éclairé le livre  »Un chez-moi a mon coût » peut donner un bon coup de main. On peut ce le procurer sur http://www.ericbrassard.com

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s